ZIS: la Ville dépose 996 dossiers

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
ZIS: la Ville dépose 996 dossiers
(Photo : Audrey Leblanc)

Ce sont finalement 996 dossiers qui ont été envoyés au ministère des Affaires municipales dans l’espoir de faire retirer les propriétés dont il est question dans ces dossiers de la zone d’intervention spéciale (ZIS).

Les élus et le personnel municipal avaient jusqu’au 19 août, 17h, pour soumettre des dossiers.  À 16h45, la Ville a fait parvenir son mémoire regroupant l’ensemble des demandes au ministère des Affaires municipales.

«Le mémoire a tenu compte de chaque individu qui nous présentait un dossier. Par exemple, les TI ont produit 1400 fiches. On a aussi fourni une cartographie par niveau de terrain sur lesquels on a identifié chacune des demandes individuelles», explique Robert Dussault, directeur général adjoint et directeur de l’aménagement et du développement urbain à la Ville de Trois-Rivières.

«On a aussi pu ajouter des cartes aériennes et des photos prises par un drone lors des inondations de 2019 pour justifier davantage notre position par rapport aux limites cartographiées par la ZIS. On donne du poids aux approches individuelles par cette approche globale. Ça bonifie à la fois les demandes des citoyens et celles de la Ville», poursuit le maire Jean Lamarche.

À Trois-Rivières, 1500 adresses sont concernées par la ZIS. Les demeures et terrains visés par la ZIS font l’objet d’un moratoire de construction ou de rénovation de maison. Un arrêt ministériel est attendu prochainement.

La Ville espère que la cartographie de la ZIS soit retirée afin que l’on conserve les zones 0-20 ans et 20-100 ans qui figurent déjà au schéma d’aménagement.

«On a également été confronté à un enjeu où des citoyens ont une maison aux prises avec de la pyrrhotite qui se trouve dans la ZIS. Ils ont des contrats pour faire soulever la maison et refaire le solage, mais le fait d’être dans la ZIS les empêche de faire les travaux. Ou encore, ce n’est plus le même type de solage», ajoute-t-il.

Le maire Jean Lamarche et la conseillère du district de Chavigny, Maryse Bellemare, ont d’ailleurs tenu à remercier et féliciter l’équipe de travail qui était responsable du dossier. La diffusion de la séance d’information sur le web a attiré 1200 visiteurs, en plus des 600 citoyens qui se sont déplacés au centre des congrès pour entendre les fonctionnaires de la Ville au sujet de la ZIS.

Rappelons que la Ville de Trois-Rivières a fait des envois à chacune des adresses concernées pour informer les gens de la ZIS et a tenu une rencontre citoyenne le 13 août dernier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de