Yves Lévesque veut régler plusieurs dossiers

Audrey Leblanc

Yves Lévesque veut régler plusieurs dossiers
Le candidat conservateur Yves Lévesque. (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

S’il est élu, le candidat conservateur Yves Lévesque s’engage à débuter la construction du tronçon Québec-Montréal du train à grande fréquence dès le premier mandat. Il s’engage aussi à verser une aide de 50 M$ pour les victimes de la pyrrhotite, à aider le Port de Trois-Rivières à obtenir l’autorisation de modifier la vocation du hangar numéro 1 et à verser une aide financière au Sanctuaire pour son projet de développement.

« Les gens m’ont connu comme étant un maire de convictions, déterminé, passionné. Quand j’ai à coeur un dossier, je le réalise toujours, lance d’entrée de jeu M. Lévesque. Trois-Rivières rayonne au Québec et ailleurs grâce aux projets qu’on a réalisés. La ville est en croissance et il faut continuer dans cette direction. Comme maire, il y avait des projets que j’avais à coeur et que je ne pouvais pas réaliser. Malheureusement, ces projets ne sont toujours pas réalisés. Je me présente parce que je veux les régler. »

Il cite en exemple le dossier du train à grande fréquence. « On annonce seulement des études et des délais très longs, déplore-t-il. Si on est élu, on va commencer la construction du tronçon Québec-Montréal dans le premier mandat. Ce tronçon est prêt à être mis en marche dès maintenant. »

Un autre dossier qui lui tient à coeur est celui de la pyrrhotite. « Le provincial a mis beaucoup plus d’argent que le fédéral jusqu’à présent, fait-il remarquer. Pourtant, ce n’est pas un enjeu que québécois. Le provincial a mis 50 M$ de plus sur la table pour aider les victimes de la pyrrhotite. C’est inacceptable que le fédéral ne soit pas au rendez-vous au même niveau que le provincial. J’ai démontré au parti la nécessité de cet argent pour les victimes et on s’engage à mettre 50 M$ sur la table pour les victimes de la pyrrhotite. »

Le candidat croit aussi qu’il faut ajuster le montant de l’aide versée aux victimes. « Ce qui avait été établi en 2011, c’était 75 000 $ par victime, dit-il. Cette somme n’a plus la même valeur 10 ans plus tard, c’est pourquoi on doit ajuster le montant de l’aide. »

M. Lévesque veut également faire débloquer le dossier de la conversion du hangar numéro 1 au port. « On en parle depuis tellement longtemps. La bureaucratie est tellement lourde, soutient-il. Le port demande de modifier des lettres patentes pour modifier la vocation du hangar. On est en attente de ça depuis plus de cinq ans. C’est un autre dossier que je veux régler. »

« Le Sanctuaire, c’est un autre projet sur lequel je veux m’attarder, ajoute-t-il. C’est la pierre angulaire de la revitalisation du secteur. C’est un outil de développement récréotouristique incroyable. La Ville a confirmé sa participation au projet, tout comme le gouvernement provincial. Il manque la portion du fédéral. Il ne manque que ça pour avoir un projet ambitieux pour Trois-Rivières. On a confirmé qu’on va donner le 40 % du montant qui reste à aller chercher si on est élu. On parle d’un potentiel de 700 000 visiteurs annuellement, dont plusieurs viennent de l’extérieur du pays. »

Ce dernier affirme connaître les dossiers de Trois-Rivières mieux que quiconque. « Les gens me connaissent comme un homme de résultats, lance-t-il. Je veux agir pour Trois-Rivières et la région. Je veux faire la différence. Je veux que Trois-Rivières continue de se démarquer et pour ça, il faut avoir une vision et la mener à terme contre vents et marées. »

« Si les gens veulent avoir quelqu’un qui livre la marchandise, ils peuvent compter sur moi. Si vous avez un projet intéressant et bon pour la région, vous aurez avec moi le meilleur allier. Je l’ai prouvé à titre de maire et je suis la même personne avec la même détermination et la même énergie », conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marc Lauzon
Marc Lauzon
13 jours

Il a été maire de 3-Rivieres pendant 17and et il n’a pas pu réaliser ces projets?Il avait plus de pouvoir et influence de les réaliser comme maire…et ils nous demande de voter pour lui comme député fédérale. Pas de sense du tout!!

Passe au prochain!