Yves Lévesque dévoile ses engagements

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Yves Lévesque dévoile ses engagements
Le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Yves Lévesque. (Photo : Audrey Leblanc)

«Quand je mords un os, je ne le laisse pas aller», a lancé l’ex-maire Yves Lévesque, candidat conservateur dans Trois-Rivières. Lors de l’ouverture de son local électoral, vendredi, il a fait part de ses engagements pour le comté.

«Avec le Parti conservateur, il y a des dossiers que je veux finaliser, dit-il. Entre autres, le train à grande fréquence, la pyrrhotite et sa zone grise, l’aéroport et le port de Trois-Rivières. Ce sont des enjeux fédéraux et ça va se régler au fédéral. Et si je m’en vais là, c’est pour les régler. Ce n’est pas nouveau. J’en parle depuis 1999 que je veux aller au fédéral et, finalement, après 25 ans dans le domaine municipal, j’y vais.»

«Il y a des projets que je caressais beaucoup comme maire, renchérit-il. J’ai toujours défendu le train à grande fréquence. C’est un outil de développement fort important. Malheureusement, on ne pouvait pas le réaliser au niveau municipal. Il y a aussi le port de Trois-Rivières. Je trouve inconcevable qu’on s’enfarge sur des lettres patentes pour faire le lien entre le port et Trois-Rivières sur Saint-Laurent.»

Le candidat a également mentionné que le dossier de la pyrrhotite, particulièrement de la zone grise, est important à ses yeux. «Il faut statuer là-dessus, martèle-t-il. Dès qu’on aura déterminé quel pourcentage ça prend pour dire qu’une maison a de la pyrrhotite, les gens seront couverts. C’est un engagement.»

Lui qui en est à sa neuvième campagne électorale a réitéré à plusieurs reprises être le même homme que celui que les gens ont connu comme maire. «Je suis le même gars avec les mêmes valeurs et les mêmes principes, lance-t-il. Soyez assurés que c’est le même Yves Lévesque qu’avant. Je suis un homme déterminé. Quand je prends des engagements, c’est pour les réaliser.»

Questionné à savoir s’il ressentait une force compétition, le candidat a simplement répondu «qu’il y a toujours de la compétition et que le Parti libéral aura un bilan à défendre».

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Patrick Blackburn Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Patrick Blackburn
Guest
Patrick Blackburn

OK Mr. Levesque…et vos sommes d’argent reçu en sortant de la mairie de T-R? Allez vous rembourser les contribuables puisque vous ne partirez pas a la retraite et aller occuper un autre job!