Yann Poirier revient avec le Caron et Guay

Par Collaboration Speciale
Yann Poirier revient avec le Caron et Guay
Yann Poirier Photo

Finalement, Patrick Vincent et Jessy Grenier n’auront été que de passage dans l’organisation du Caron et Guay, le directeur-gérant Dean Lygitsakos a conclu une transaction avec le CIMT de Rivière-du-Loup en envoyant Grenier et Vincent au CIMT en retour des attaquants Yann Poirier et Sébastien Laferrière.

Poirier est un centre âgé de 28 ans, 5’10" et 180 lb qui a joué junior à Cowichan Valley dans la BCHL avant d’aller jouer pour l’université du Wisconsin Superior pendant quatre ans. Il en est à sa cinquième saison dans la LNAH dont deux ans pour le Caron et Guay. Cette saison avec le CIMT, Poirier s’est façonné une fiche de trois buts et neuf mentions d’assistance en neuf rencontres.

Quant à Sébastien Laferrière, c’est un ailier gauche âgé de 21 ans, à 6’02" et 218 lb, il est surtout connu pour son style jeu robuste. Il a évolué pendant cinq saisons dans la LHJMQ avec Rimouski, Val-d’Or et PEI et il finit l’année dernière avec le Radio X de Québec de la LNAH. Cette saison, il n’avait joué qu’une seule rencontre avec le CIMT.

Le directeur-gérant du Caron et Guay Dean Lygitsakos a commenté la transaction avec satisfaction : « Yann Poirier effectue un retour aux sources ayant déjà joué pour le Caron et Guay il y a de ça quelques années, il est un centre idéal pour un 3e trio, c’est un joueur qui a beaucoup progressé, qui a pris sa place dans la LNAH comme en prouve ses douze points en neuf parties depuis le début de la saison et ses onze points en match hors-concours. », d’ajouter Lygitsakos concernant Poirier : « c’est un joueur sous-estimé et il était convoité par les autres formations de la LNAH, ça va me permettre de le jumeler avec Patrick Bernier qui aura ainsi l’occasion de jouer à l’aile droite, sa position naturelle. »

Quant à l’acquisition de Sébastien Laferrière, Lygitsakos mentionnait : « Sébastien est un gros bonhomme et il va ajouter de la robustesse à l’équipe. » Au sujet des joueurs échangés, le directeur-gérant ajoutait que l’état de santé incertain de Patrick Vincent l’avait inquiété un peu et pour Jessy Grenier, il avait été acquis justement pour avoir plus de munitions pour des transactions futures.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de