Xplod Performance ne s’implantera pas à Trois-Rivières

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Xplod Performance ne s’implantera pas à Trois-Rivières
Jérémy Manseau dispute actuellement sa dernière saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Photo courtoisie

Développement Xplod Performance avait décidé d’aller de l’avant dans son désir d’expansion et elle avait choisi Trois-Rivières comme endroit de prédilection. L’entreprise qui se spécialise sur le développement des habiletés personnel du joueur de hockey avait jeté son dévolu sur le Trifluvien Jeremy Manseau pour diriger le camp à Trois-Rivières.

Le projet ne verra finalement pas le jour pour l’été 2019. Xplod, qui espérait offrir le Camp Xplod Élite de Trois-Rivières du 1e juillet au 2 août 2019 en direct de l’Aréna Fernand-Asselin, concentrera ses actions dans la région de Québec.

«Je suis extrêmement heureux de me joindre à l’équipe de Xplod Performance et de développer le marché de Trois-Rivières. Il est important pour moi de pouvoir transmettre ma passion et mon expérience aux jeunes hockeyeurs. Je suis surtout très content de pouvoir contribuer à leur développement individuel», avait témoigné Jérémy Manseau, vétéran de 20 ans chez les Cataractes de Shawinigan.

«On s’est parlé dans le temps des Fêtes et ç’a toujours été mon but de grossir l’entreprise», avait pour sa part ajouté Mathieu Duchesne, propriétaire de développement Xplod Performance depuis deux ans. «Le timing était parfait! Jérémy est arrivé avec une bonne attitude et de bonnes idées. C’est un gars passionné qui a de l’intérêt à devenir coach. On a mis les choses au clair et on a étalé nos idées. va agir comme entraîneur-chef de la division Trois-Rivières et il aura le champ libre pour ce qui est d’amener les exercices et de monter ses entraînements avec les jeunes.»

Le camp estival devait être divisé en deux groupes bien distincts.

«D’un côté, il va y avoir un groupe d’âge Pee-Wee et Bantam. De l’autre, ce sera un groupe avec des joueurs Midget, Junior et Collégial. Nous allons limiter les groupes à 10 ou 12 joueurs. Pourquoi? Pour qu’on puisse faire une approche plus personnalisée avec chacun des joueurs et développer un sentiment d’appartenance. Xplod mise beaucoup sur le développement de l’individu et le développement des habiletés individuelles.»

Au menu? Il devait y avoir trois pratiques par semaine d’une durée de quatre heures chacune.

«C’est un projet sur lequel je travaille depuis plus d’un mois. Je suis vraiment heureux de pouvoir lancer ça à Trois-Rivières. Je veux devenir coach dans le futur, surtout parce que je suis un passionné qui veut redonner. C’est une belle occasion de pouvoir enseigner mes connaissances et mon expérience. C’est vraiment une fierté pour moi», avait ajouté le vétéran de 20 ans des Cataractes.

«C’est certain que le camp aura la base Xplod, mais je vais travailler certaines choses. C’est parfait, car on a la même vision, ce qui explique d’ailleurs que nous en sommes venus à une entente. Je vais monter mes propres pratiques et apporter ma touche personnelle. On va travailler plusieurs aspects, dont le maniement de rondelle et les techniques de tir.»

Xplod Performance met l’emphase sur les petits détails. Que ce soit pour améliorer les tirs en mouvement, l’accélération ou la compréhension du jeu, le but est de faire de l’athlète un joueur beaucoup plus complet à sa sortie à la fin du camp.

«C’est certain qu’on s’attend à avoir pas mal plus de joueurs de la région de Trois-Rivières et des environs, mais si un joueur de Québec, par exemple, veut se joindre au camp, la porte est ouverte. Il n’y a pas vraiment de limite!», avait expliqué le #71.

«C’est évident que ce sera un travail pour moi, mais je le fais vraiment par passion. Je veux transmettre mes connaissances et c’est un plaisir pour moi de le faire. On est tous passé par là étant jeune et parfois, quand c’est un joueur de la LHJMQ qui nous explique les choses, on dirait que ça passe mieux. Je suis vraiment fier de promouvoir Xplod à Trois-Rivières et je ne peux que les remercier pour me faire une telle confiance», concluait-il.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de