Waste Robotics mettra sur pied un robot dédié au tri de matériaux

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Waste Robotics mettra sur pied un robot dédié au tri de matériaux

ÉCONOMIE. Le gouvernement du Québec a attribué la somme de 250 000 $ à l’entreprise trifluvienne Waste Robotics pour soutenir la mise en œuvre d’un projet estimé à 1 M$. Cette dernière pourra donc aller de l’avant avec son nouveau robot capable de trier les matériaux de construction.

Le tri pourra être effectué en faisant appel à l’apprentissage automatique et à l’intelligence artificielle. L’entreprise souhaite aussi établir une nouvelle usine à Trois‑Rivières. Ce soutien financier, octroyé par le député de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, provient du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie.

«Le manque de main-d’œuvre est un défi et Waste Robotics arrive avec des solutions. Ça se fait ici, chez nous à Trois-Rivières, par une entreprise prospère qui va donner un nouvel élan au développement économique», a commenté M. Girard. «On parle d’une possibilité de créer 80 emplois supplémentaires d’ici cinq ans du côté de ceux qui avaient déjà mis en place un robot trieur de matières organiques. C’est une entreprise qui parle de développement international.»

Aussi à lire : Un robot intelligent qui trie vos déchets https://www.lhebdojournal.com/un-robot-intelligent-qui-trie-vos-dechets/

Waste Robotics compte sur pas moins de cinq ingénieurs qui cumulent plus de 125 ans d’expérience. Elle souhaite commercialiser ses robots à travers le Canada et les États-Unis. De plus, les étapes de conception, de programmation, d’intégration et d’assemblage des différents composants des robots pourraient profiter à d’autres entreprises de la région.

Waste Robotics pourra aller de l’avant avec son nouveau robot capable de trier les matériaux de construction. Photo Jonathan Cossette – Hebdo Journal

«Les mesures comme le Fonds de diversification économique s’ajoutent à la détermination des entrepreneurs d’ici, ainsi qu’à l’environnement d’affaires compétitif de la région, pour stimuler et diversifier l’économie régionale», témoigne pour sa part Stéphane Billette, ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional.

«C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous encourageons le succès et la croissance des entreprises comme Waste Robotics qui s’engagent à développer l’économie de leur région par des initiatives novatrices et générant des projets d’affaires solides et tournés vers l’avenir.»

Waste Robotics…

…évolue dans le secteur de l’automatisation et du recyclage pour le tri de différents types de matières résiduelles. L’entreprise a déjà conçu un premier robot pour le tri de matières organiques, dans le cadre de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles.

 

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de