Vitrine sur les technologies vertes: un besoin de se faire connaître

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Vitrine sur les technologies vertes: un besoin de se faire connaître
215 personnes ont participé à la première Vitrine sur les technologies vertes (Photo : Marie-Eve Alarie)

Ce sont 215 personnes issues d’une soixantaine d’entreprises qui se sont réunis à l’hôtel Gouverneur de Trois-Rivières pour participer à la toute première Vitrine sur les technologies vertes propulsée par GROUPÉ Mauricie/Rive-Sud.

«On est vraiment content de la réponse du milieu. On voit qu’il y a un gros besoin de faire connaître ce secteur peu connu et dont les initiatives sont aussi peu connues. Ça fait penser aux technologies de l’information il y a 20 ans. On en découvre toute l’ampleur», souligne Alexandre Ollive, directeur général de GROUPÉ Mauricie/Rive-Sud.

La particularité de la région est qu’elle compte sur six centres de recherche en lien avec les technologies vertes, en plus d’une soixantaine d’entreprises réparties en sept secteurs d’activité.

En plus des entreprises, le comité organisateur avait également invité des représentants des municipalités de la région et du secteur des transports, de même que des firmes d’ingénierie.

«Si on peut se démarquer dans ce secteur à travers la région, ce sera un vecteur incroyable», souligne M. Ollive.

L’événement avait aussi pour but de favoriser le maillage entre les différents participants qui ont pu assister à des conférences sur l’écosystème des technologies vertes et sur le développement des technologies vertes. Yves Lacroix, président d’Innovation et Développement économique (IDÉ) Trois-Rivières a également animé un panel d’entreprises qui se sont exprimées sur les enjeux, défis et solutions liées aux technologies vertes.

Des ateliers sur la recherche et le développement, le financement et les opportunités d’affaires se tenaient en après-midi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires