Vingt-cinq ans de chant au masculin

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Vingt-cinq ans de chant au masculin
(Photo : courtoisie)

Depuis 25 ans, les membres du Chœur des Pèlerins se réunissent une fois par semaine pour pratiquer leur passion du chant choral dans ce qui est aujourd’hui le seul chœur formé uniquement de voix d’hommes en Mauricie.

Cette année, 33 choristes provenant de Trois-Rivières, Bécancour, Charette, Shawinigan, Saint-Barthélémy, Saint-Prosper et Baie-du-Febvre, entre autres, prennent part aux activités du chœur. Si les plus jeunes ont environ 30 ans, le Chœur compte aussi des chanteurs expérimentés de près de 80 ans.

«On a un côté très intergénérationnel. Au fil des années, le Chœur est passé à travers des orages, souligne Martin Brossard, directeur musical du Chœur des Pèlerins. Il y a eu des hauts et des bas, c’est certain. Là, ça va même mieux et on remarque que le niveau des choristes se relève. Ce qu’on désire, c’est de promouvoir le beau chant choral, que ce soit de la musique sacrée ou de la musique contemporaine, ainsi que la langue française.»

Initialement, le Chœur des Pèlerins est né en 1994 du mélange du Chœur des policiers-pompiers et de voix d’hommes de L’Orphéon, sous l’initiative de Henry-Paul Verronneau.

De 2001 à 2008, le chœur, alors sous la direction de William Lévesque, a orienté son répertoire du côté de la comédie musicale, de la musique folklorique et de la chanson populaire, notamment dans le but de rejoindre un public plus néophyte.

Lorsqu’il a pris la direction artistique du chœur en 2008 après en avoir été le pianiste-accompagnateur de 1999 à 2003, Martin Brossard a effectué un retour à l’interprétation d’un répertoire plus classique.

«Les arrangements à voix égale sont rares. Il y en a beaucoup dans la musique sacrée, mais beaucoup moins en musique populaire», fait remarquer M. Brossard, qui signe également tous les arrangements des morceaux interprétés par le Chœur des Pèlerins.

«Un chœur à voix égale comme nous le sommes a cette particularité d’avoir un fondu sonore particulier. C’est plus facile d’allier les voix. La fusion entre les voix est plus naturelle puisqu’on parle des mêmes harmoniques et de timbres de voix semblables. Avec plus d’une trentaine de choristes cette année, ça donne également une belle profondeur en termes de voix. Les harmoniques sont feutrées, mais le son est puissant. On a des chanteurs exceptionnels dans toutes les sections», précise-t-il.

«L’un des commentaires que l’on reçoit, c’est que ça gronde, ça vibre quand on chante. Les voix d’hommes se fusionnent. Quand on chante, on est dans l’émotion. On la vit», poursuit Daniel Cournoyer, membre du conseil d’administration du Chœur des Pèlerins.

***

Une invitée de renom

Pour célébrer en grand ce 25e anniversaire, le Chœur des Pèlerins partagera la scène avec Nathalie Choquette lors du concert du printemps.

«Ça a été facile quand on l’a approchée. Nathalie Choquette est peut-être une diva sur scène, mais elle est très accessible dans la vie de tous les jours. Les choristes sont tous très contents. Certains n’y croyaient pas quand on le leur a annoncé», raconte Daniel Cournoyer.

Ils seront tous accompagnés du pianiste André Gagnon et d’un trio à cordes composé de finissants du Conservatoire de musique de Trois-Rivières. «C’est la première fois qu’on fait appel à des finissants du Conservatoire pour nous accompagner lors d’un spectacle. Ce sont des virtuoses de chez nous et on est fiers de leur faire une place», ajoute M. Brossard.

Au total, 21 chansons seront interprétées. Une partie du spectacle mettra uniquement en vedette Nathalie Choquette en solo. Elle partagera la scène avec les choristes pour une autre partie. Le chœur interprètera aussi quelques morceaux sans la diva à leurs côtés.

Tous les arrangements des chansons du piano, du trio à cordes et des voix d’hommes ont été réalisés par Martin Brossard. «Ça a été de l’ouvrage!» convient-il.

Deux représentations sont prévues au Théâtre du Cégep de Trois-Rivières, soit le 25 mai à 20h et le 26 mai à 14h. Les billets sont en vente auprès des choristes et du directeur musical, ainsi qu’à la billetterie de Trois-Rivières (819 380-9797 ou www.cultur3r.ca).

Maintenant, Martin Brossard espère voir le Chœur des Pèlerins prendre de l’ampleur dans les prochaines années et, qui sait, sortir de la région pour présenter des concerts.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de