Vers une saison raccourcie dans la Ligue Frontier?

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Vers une saison raccourcie dans la Ligue Frontier?
Chez les Aigles de Trois-Rivières, on s’assure de pouvoir offrir une saison de baseball aux amateurs une fois la pandémie passée (Photo : archives)

**MISE À JOUR: le 1er avril, la Ligue Frontier a annoncé qu’elle retarderait le début de la saison 2020, qui était initialement prévu le 14 mai. La ligue continue de surveiller de près l’évolution de la situation actuelle et annoncera éventuellement une date à laquelle la saison pourra débuter. Le camp d’essai ouvert du 27 et du 28 avril est aussi reporté**

Avec la fermeture de la frontière avec les États-Unis pour les voyages non essentiels et les mesures de confinement annoncées par le gouvernement du Québec, l’organisation des Aigles de Trois-Rivières poursuit ses efforts pour préparer la saison comme si elle devait commencer à la date prévue, soit à la mi-mai, bien qu’on puisse s’attendre à une saison raccourcie dans la Ligue Frontier.

«Au niveau de la ligue, on tient des rencontres depuis deux semaines. On fait comme si on partait à la date prévue pour être prêt à temps. On suit un peu ce que fait la Ligue majeure de baseball. Il y a encore une marge de manœuvre, mais on planche aussi sur un plan pour voir à quel point la saison pourrait être raccourcie. On a bon espoir que tous les propriétaires des équipes de la ligue seront ouverts à jouer une saison raccourcie au besoin», explique le directeur général des Aigles de Trois-Rivières, René Martin.

La Ligue Frontier vit également une situation particulière dans la mesure où trois clubs de la ligue, soit les Boulders de Rockland, les Miners de Sussex et les Jackals du New Jersey, se retrouvent dans l’état de New York qui est particulièrement touché par le coronavirus en ce moment.

Par ailleurs, la fermeture des frontières et des ambassades compliquent la venue de Juan Kelly et d’Alberth Martinez. Les Aigles étaient en avance de six semaines pour remplir les documents nécessaires aux permis de travail des deux joueurs, mais l’organisation s’est fait couper l’herbe sous le pied lorsque l’ambassade a fermé ses portes au public en raison du coronavirus, retardant le processus.

«Les papiers étaient prêts. La situation est vraiment problématique pour nos joueurs qui sont à l’extérieur des États-Unis. Il faudra voir ce qui arrive, aussi, si la frontière avec les États-Unis reste barrée plus longtemps», note le directeur général.

Il n’empêche que le contexte actuel tombe particulièrement mal pour les Aigles. Après quelques déboires sur le plan financier, l’organisation était allée chercher 20 000$ en financement participatif par le biais de la plateforme La Ruche. La Ville avait également accordé une aide financière de 50 000$ pour cette première année des Aigles dans la Ligue Frontier.

«Ça tombe mal. C’est l’enfer. On avait un beau momentum depuis quelques mois, lance René Martin. On a vendu beaucoup d’abonnements de saison et on a pu aller chercher beaucoup de nouvelles commandites. En même temps, même si ça repartait comme prévu en mai, sans deux de nos meilleurs joueurs, ce serait difficile. Notre but, c’est de sauver les Aigles. En ce moment, on est dans le néant comme tout le monde, mais de notre côté, on fait tout pour avoir une saison de baseball. Les gens auront besoin de divertissement aussi cet été.»

Une partie des employés de l’organisation a été mise à pied temporairement en attendant de suivre l’évolution de la situation. «La majorité de l’équipe est signée, mais on a mis nos promotions sur la glace. Il fallait aussi commander les t-shirts, mais on a encore un peu de temps devant nous. On veut faire attention, d’autant plus qu’il y a de l’argent public là-dedans aussi», rappelle-t-il.

«De notre côté, on s’assure que les joueurs demeurent motivés à l’entraînement afin qu’ils soient prêts à donner un bon spectacle cet été. Dans tout ce qu’on peut contrôler, on veut s’assurer d’avoir une saison de baseball. Mais on pense beaucoup à tout le monde. On a hâte de pouvoir offrir de beaux rassemblements au stade lorsque la pandémie sera derrière nous», conclut-il.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Andre Tardif Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Andre Tardif
Guest
Andre Tardif

Je suis de Victoriaville et dès que vous aurez la cédule pour l’été prière de m’en avisez j’ai hâte de voir vos aigles avec des amis
Merci
Andre Tardif