Vague bleue: des citoyens inquiets

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Vague bleue: des citoyens inquiets
(Photo : Marie-Eve Alarie)

Même si la manifestation de la Vague bleue à Trois-Rivières prévue le 29 juin a finalement été annulée, Dominic Bérubé et Elisabeth Leblanc Michaud demeurent inquiets face à ce groupe.

La Vague bleue consiste en un rassemblement organisé par la page Facebook «Le Québec, un pays dirigé par le peuple». L’événement soutient vouloir «rassembler ceux et celles qui sont pour la laïcité et faire la promotion d’une constitution citoyenne du Québec».

Une première manifestation avait eu lieu à Montréal. La deuxième devait se tenir à Trois-Rivières le 29 juin avant d’être annulée. Un second rassemblement se tiendra vraisemblablement le 27 juillet.

«Les organisateurs ont des pensées sombres. L’un des plus actifs a été accusé d’incitation à la haine. Pour eux, tout est une conspiration et il est temps d’agir avant d’être envahi. Ils sont radicaux. Les Musulmans sont leur principale cible. Ils cachent leurs intentions réelles derrière un message parfois souverainiste, parfois pro-laïcité et les gens qui vont se joindre à eux n’ont probablement aucune idée de qui sont les organisateurs. La Vague bleue n’a pas sa place ici», lance Dominic Bérubé.

«Je ne pense pas que ce soit dans les valeurs trifluviennes. On a une université qui accueille des milliers d’étudiants étrangers. On a le Service d’accueil des nouveaux arrivants qui fait un beau travail et on a une quantité surprenante de mobilisations citoyennes. Il y a de quoi s’inquiéter de la Vague bleue. Pour notre ville, l’inclusion et la quiétude, leur venue ne sera pas plus bonne le mois prochain», ajoute-t-il.

Pour sa part, Elisabeth Leblanc Michaud, membre du collectif TRès inclusif, a énoncé différents incidents qui sont survenus dans les derniers mois à Trois-Rivières: un étudiant dénonçant des affiches islamophobes au terminus de la rue Fusey, des résidents recevant des tracs anti-immigration, un rassemblement de soutien au projet de loi sur la laïcité, l’annonce d’un rassemblement de la Vague bleue et le SANA qui se dit victime de messages haineux pour une publicité montrant une femme voilée.

«C’est facile de dire que ça arrive partout ailleurs, mais là, c’est chez nous. A-t-on vraiment envie de ça? La Ville a le pouvoir de se positionner pour l’inclusion, pour les familles qui ont choisi de vivre à Trois-Rivières et celles qui choisiront cette ville», a-t-elle mentionné en invitant le conseil de ville à prendre position.

Les élus du conseil de ville ont tenu à rappeler la Marche du SANA, ce jeudi à 16h30, à l’occasion de la Journée mondiale du Réfugié, en invitant la population à s’y joindre. «On a l’oreille attentive à ce que vous dites», a laissé glisser le maire Jean Lamarche.

Un rassemblement pour une ville inclusive, organisée par le groupe TRès inclusif, se tiendra tout de même au parc Champlain le 29 juin. Dominic Bérubé et Elisabeth Leblanc Michaud invitent les citoyens préoccupés par la montée de l’extrême-droite, contre le racisme et la xénophobie et pour une société ouverte et inclusive à se joindre à ce rassemblement contre le racisme.

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
FRANCOIS VEILLEUXStéphaneMarieRocket Richard Recent comment authors
  S'inscrire  
newest oldest most voted
Notifier de
Rocket Richard
Guest
Rocket Richard

Non mais faut tu etre malhonnete et manipulateur pour dire ces conneries. La vague Bleu a Montreal a ete TRES pacifique. La police a du controller les antifas (C’est EUX les radicaux) « «Les organisateurs ont des pensées sombres. L’un des plus actifs a été accusé d’incitation à la haine. Pour eux, tout est une conspiration et il est temps d’agir avant d’être envahi. Ils sont radicaux. Les Musulmans sont leur principale cible. Ils cachent leurs intentions réelles derrière un message parfois souverainiste, parfois pro-laïcité et les gens qui vont se joindre à eux n’ont probablement aucune idée de qui… Read more »

Marie
Guest
Marie

Cher journal,
J’ai participé à la vague bleue de montréal et il faut constater que parmi nous il y avait des musulmans, des noirs, des latinos, des asiatiques qui appuient la laïcité. Je vous vois donc beaucoup plus exclusif en voulant empêcher un rassemblements citoyens qui ont à coeur leurs valeurs.

Stéphane
Guest
Stéphane

C’est du n’importe quoi votre article! Tant qu’à écrire sans enquête sur la chose vous êtes mieux de rien écrire du tout

FRANCOIS VEILLEUX
Guest
FRANCOIS VEILLEUX

Les journaux locaux n’auraient jamais dû retenir ses propos qui s’adressent d’abord et avant tout aux autorités de la ville.