Une nouvelle plateforme pour stimuler l’achat local

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Une nouvelle plateforme pour stimuler l’achat local
Louise Charbonneau, députée fédérale de Trois-Rivières, Jean Pellerin, président de la CCI3R, Sébastien Salois, de Brigade Web, Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières, Yves Beaudoin, propriétaire du Brasier 1908, et Michel Letarte, vice-président d'ÉcoMobile 3R (Photo : Marie-Eve Alarie)

Une toute nouvelle plateforme d’achat local vient d’être lancée à Trois-Rivières.

La solution intégrée d’achat local Explore Trois-Rivières / Livraison zéro se veut une plateforme de marché transactionnelle dont l’objectif est de stimuler le virage numérique. À cela s’ajoute un service de livraison à partir d’autos et de vélos électriques.

«Cette plateforme va rendre le virage numérique très simple pour les commerçants, assure Sébastien Salois, de Brigade Web. C’est ultra simple d’utilisation pour les commerçants qui ont besoin d’une photo du produit et du prix pour pouvoir le mettre en vente par le biais de la plateforme. Pour les citoyens, on peut facilement rechercher un produit qui nous intéresse sur le site Internet. La Livraison zéro s’intègre avec le système d’Effi. Ça permet d’outiller nos commerçants avec du transactionnel en ligne.»

En plus de Sébastien Salois, Louis-Philippe Poulin, de Progression Live et d’Effi, Michel Letarte, vice-président d’ÉcoMobile 3R, et Yves Beaudoin, propriétaire du restaurant Le Brasier 1908 ont uni leurs forces et mettre sur pied ce nouveau service.

«Une flotte d’autos et vélos électriques ainsi que la participation citoyenne permettront une livraison le jour même ou le lendemain des commandes faites en ligne, précise  Michel Letarte. On a besoin de gens qui voudront travailler sur la livraison en auto électrique et par vélos électriques.»

On retrouve déjà les produits de plusieurs commerces, restaurants et organismes sur le site Explore Trois-Rivières au https://exploretroisrivieres.com.

«De nouveaux produits et commerces s’ajouteront au fil des semaines, indique Yves Beaudoin, propriétaire du Brasier 1908 et l’un des instigateurs du projet. Toutefois, il y a déjà une centaine d’entreprises de Trois-Rivières qui se sont montrées intéressées par la plateforme.»

Un virage numérique essentiel

Les instigateurs espèrent que cette plateforme transactionnelle puisse servir de levier à la relance économique trifluvienne. La numérisation en sera l’un des enjeux importants. C’est d’ailleurs l’un des éléments importants identifiés par le Comité de relance mis sur pied par la Ville de Trois-Rivières et Innovation et Développement économique (IDÉ) dans son plan de relance.

«Trois-Rivières a une façon originale de se relancer économiquement. On a des atouts extraordinaires à Trois-Rivières et en Mauricie. On va savoir les mettre en valeur pour relancer l’économie de façon proactive, soutient Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité et député de Trois-Rivières. Cette plateforme va faire comprendre aux entrepreneurs d’ici le positif qu’apporte la numérisation.»

«La pandémie a encouragé 70% des consommateurs à se tourner vers les livraisons. On estime aussi que le fait d’avoir une boutique en ligne peut permettre une augmentation des ventes de l’ordre de 20%. Explore Trois-Rivières / Livraison zéro est un projet structurant pour toute la communauté», ajoute-t-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de