Une nouvelle expo-aventure jeunesse au Musée POP

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Une nouvelle expo-aventure jeunesse au Musée POP
(Photo : Marie-Eve Alarie)

En voulant poser une action concrète pour aider à la protection de l’environnement dans la région de Trois-Rivières, le professeur Laforest a créé le Sérum T-R3 pour augmenter l’intelligence et les facultés des écureuils pour qu’ils puissent contribuer à réaménager les espaces verts. Mais l’expérience a mal tourné sur l’un des écureuils qui a décidé de mettre à profit ses nouvelles facultés pour prendre le contrôle de la ville et en faire son nouveau terrain de jeu. Bienvenue dans la nouvelle expo-aventure jeunesse L’ADN des superhéros!

Les petits visiteurs devront dénicher les sept ingrédients nécessaires au professeur Laforest pour créer un antidote.

À travers un parcours conçu pour eux, avec cachettes, mur d’escalade, glissade, jeux d’habiletés, etc., les enfants accomplissent cette mission et découvrent que les superhéros et superhéroïnes, ce sont aussi des gens qui font partie de leur vie quotidienne comme des scientifiques, des médecins et des sportifs.

«L’exposition a été conçue pour stimuler l’estime de soi des enfants. En ressortant de l’exposition, on veut qu’ils sentent qu’ils peuvent, eux aussi, devenir des superhéros du quotidien», précise Valérie Therrien, directrice générale du Musée POP.

D’ailleurs, les jeunes visiteurs découvriront aussi de jeunes superhéros du quotidien de la région durant leur parcours.

Les enfants qui passent la porte mettront le pied dans un univers inspiré des superhéros. Des figurines issues de collections privées et des objets de la collection du Musée complètent l’exposition. On y retrouve aussi des clins d’œil aux jeux Opération et Bataille navale qui ont été adaptés au scénario de l’exposition.

Ils se verront aussi confier une prochaine mission à accomplir.

Cela faisait plusieurs années que le Musée POP n’avait pas conçu une exposition spécialement pour les enfants.

«Ça ne pouvait pas être comme une exposition traditionnelle avec beaucoup de textes et des vidéos. On s’est dit qu’il ne devait pas y avoir trop de textes. Si c’était trop long, on craignait qu’ils décrochent. L’idée était qu’ils découvrent le tout par eux-mêmes, qu’ils cherchent et qu’ils aient du plaisir à essayer d’accomplir les différentes tâches», souligne Dominic Ouellet, responsable des expositions et de l’animation au Musée POP.

L’exposition ouvre juste à temps pour la semaine de relâche. Toutefois, en raison des mesures sanitaires en vigueur, l’exposition ne peut être visitée qu’une seule bulle familiale à la fois, sur réservation, avec désinfection des surfaces entre chaque famille.

Les plages horaires pour la semaine de relâche sont toutefois déjà complètes. Cependant, la visite sera également offerte durant les fins de semaine suivantes pour permettre à d’autres familles d’en profiter. Lorsque la pandémie sera derrière nous, la salle sera accessible sans réservation.

L’exposition L’ADN des superhéros a été rendue possible grâce à la contribution financière de la Fondation MacDonald-Stewart, la Fondation Richelieu, l’Entente de partenariat régional en tourisme du ministère du Tourisme, le Fonds d’aide au rayonnement des régions du ministère des affaires municipales et de l’habitation, d’IDÉ Trois-Rivières et de Culture Trois-Rivières.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires