Une jeune amputée rend hommage aux anciens combattants

Communiqué de presse
Une jeune amputée rend hommage aux anciens combattants
Amilie a déposé une rose blanche en hommage aux anciens combattants. (Photo : courtoisie)

À l’occasion du jour du Souvenir, Amilie Trépanier, une résidente de Trois-Rivières amputée à la jambe droite, tenait à rendre hommage aux anciens combattants et est allée déposer une rose blanche en leur mémoire au cénotaphe de la ville.

Amilie est une adhérente du Programme pour enfants amputés (Les Vainqueurs) de l’Association des Amputés de guerre, un programme créé par des anciens combattants amputés.

Il y a plus de cent ans, des vétérans amputés revenant de la Première Guerre mondiale ont créé l’Association des Amputés de guerre. Appliquant la philosophie « les amputés s’entraident », ils ont par la suite accueilli les vétérans amputés de la Seconde Guerre mondiale. Puis, sachant que leur expérience pourrait aider d’autres personnes, ils ont conçu des programmes pour tous les amputés.

C’est en 1975, que les vétérans ont inauguré le Programme Les Vainqueurs afin de veiller à ce que les jeunes, comme Amilie, aient des prothèses et adoptent la devise « C’est ce qui reste qui compte. »

L’année 2020 marque le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. En tant que représentante d’Opération « héritage », Amilie et d’autres jeunes amputés reprennent le flambeau du Souvenir dans le but de rendre hommage aux vétérans et de commémorer les sacrifices de tous ceux qui ont servi.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires