Une fête de cerfs-volants à Batiscan

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Une fête de cerfs-volants à Batiscan
Stéphane Rouette et Emmanuelle LaBarre de la Corporation touristique de Batiscan. (Photo : Audrey Leblanc)

BATISCAN. Le ciel de Batiscan sera décoré de cerfs-volants l’été prochain. La Corporation touristique de Batiscan organise une toute nouvelle activité qui rassemblera, le temps d’une fin de semaine, les cervolistes professionnels et amateurs.

L’événement «Batiscan, village dans le vent» se tiendra les 3 et 4 août sur le vaste terrain derrière le centre communautaire. Cette fête est l’une des trois seules activités existantes au Québec pour les passionnés de cerfs-volants. Et si on se fie au succès des deux autres, le festival de Saint-Honoré au Saguenay et le Festi-Volant de Grandes-Piles, fort à parier que cette première deviendra un incontournable dans la MRC des Chenaux.

«Durant la fin de semaine, on va offrir des ateliers de fabrication de cerfs-volants, indique Emmanuelle LaBarre de la Corporation touristique de Batiscan. Parents et enfants vont pouvoir fabriquer leur cerf-volant, le colorier et le faire voler.»

«Pour les enfants, il y aura des pluies de bonbons pendant les festivités, ajoute cette dernière. Dans les cerfs-volants, il y a un compartiment que tu peux ouvrir à distance pour faire tomber les bonbons. On va faire quelques pluies pendant la fin de semaine.»

Question de profiter confortablement du spectacle, les visiteurs pourront apporter leurs chaises de parterre. Les producteurs locaux, artistes et artisans sont invités à se joindre à la fête. Des prestations musicales seront aussi au menu durant le weekend.

«On veut que ça reste simple, accessible et festif. On veut que ça plaise autant aux gens du coin qu’à ceux qui seront de passage, explique Mme LaBarre. C’est une belle sortie, pas coûteuse, à faire en famille l’été. On a commencé à en parler et, déjà, la réponse est bonne. Les gens sont curieux et intéressés.»

Un cerf-volant de 80 pieds

Pour l’organisation de «Batiscan, village dans le vent», la Corporation touristique peut compter sur une aide précieuse : celle d’Yves Laforest, le fondateur du festival «Saint-Honoré dans l’Vent». Ce véritable passionné prendra même part à l’événement avec un cerf-volant mesurant 80 pieds.

«C’est une grosse pointure dans le domaine. Il a voyagé à l’international pour faire du cerf-volant. On est bien chanceux de pouvoir profiter de son expertise, soutient Stéphane Rouette de la Corporation. On échange principalement par courriels et téléphone. Il est aussi venu nous rencontrer en personne l’été dernier pour voir le site. Selon lui, on a tous les éléments nécessaires pour que ce soit une réussite.»

«Comme il y a seulement deux événements du genre présentement, les cervolistes recherchent les occasions de partager ensemble leur passion, renchérit Mme LaBarre. Selon M. Laforest, on va accueillir des gens de partout au Québec. Il a lui-même invité personnellement plusieurs de ses contacts du milieu.»

Des vacances payantes

«Batiscan, village dans le vent» est né de l’initiative d’une des membres du conseil d’administration de la Corporation touristique. En vacances au Saguenay l’été dernier, elle est allée à la rencontre des organisateurs du festival de Saint-Honoré. Curieuse de savoir si un tel événement pourrait s’implanter à Batiscan, elle a vite été charmée par l’idée et en a fait part aux autres membres du conseil.

L’opportunité a été saisie rapidement, d’autant plus que M. Laforest s’est tout de suite offert pour chapeauter l’organisation de l’événement. Il apporte à la Corporation son expertise et ses conseils pour s’assurer que l’événement soit un succès.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de