Un stratagème frauduleux mis au jour par la police de Trois-Rivières

Par Rédaction Hebdo Journal
Un stratagème frauduleux mis au jour par la police de Trois-Rivières
(Photo : L'Hebdo Journal)

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont mis au jour un stratagème frauduleux ayant permis à un suspect de la région de Laval de flouer quelques commerces de la région ainsi que d’autres entreprises de la grande région de Montréal.

L’enquête a été lancée en mars à la suite d’une plainte de fraude provenant d’un commerce de location d’outils de Trois-Rivières.

Un individu avait contacté le commerce pour procéder à un achat d’outils d’une valeur de 6000$ à l’aide d’une carte de crédit clonée et d’une photocopie d’un faux permis de conduire. Après vérifications, la transaction fut approuvée et un service de transport est allé récupérer la marchandise au commerce. Cependant, la vigilance du commerçant avait permis de fournir une piste d’enquête aux policiers.

Le stratagème fut effectué à deux autres reprises, dans des succursales de location de la même bannière, dans les villes de Joliette et de Victoriaville. Celles-ci ont totalisé des pertes pour un montant de plus de 12 000$.

L’enquête qui a suivi a démontré que toute la marchandise était transportée à Laval, notamment dans un entrepôt et dans une résidence privée, par un service de transport qui n’était pas impliqué dans ces fraudes.

Ainsi, le 20 mai dernier, des enquêteurs de la DPTR ont effectué une perquisition dans un entrepôt situé en bordure de l’autoroute Chomedy, à Laval, et y ont récupéré des électroménagers obtenus frauduleusement dans un commerce de Montréal.

Des éléments d’enquête ont permis de démontrer que le suspect s’adonnait à la vente de la marchandise obtenue frauduleusement à partir de l’entrepôt, depuis le mois de janvier dernier.

Une deuxième perquisition s’est déroulée dans une résidence de Laval, où les enquêteurs ont pu y saisir plusieurs objets, dont 2 téléviseurs, 2 plaques de cuisson, 1 lave-vaisselle, 1 laveuse à pression, une somme de 11 200 $, un lot de factures confirmant les achats par téléphone, avec les différentes identités utilisées lors des fraudes ainsi que 2 véhicules saisis en bien infractionnels.

Le suspect, Samuel Agyei Baffour, âgé de 25 ans, fut mis en état d’arrestation par les enquêteurs et a comparu en visioconférence à partir du Quartier général de la police de Laval.

La conclusion de l’enquête au niveau de la DPTR permet de constater que plusieurs commerces à travers le Québec furent victime de ce stratagème, notamment des commerces de vente de piscines, de meubles ainsi que de vente d’outillage. La possibilité que d’autres plaintes similaires soient acheminées aux policiers est fortement envisagée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires