Un spaghetti solidaire au profit de COMSEP

Par Rédaction Hebdo Journal
Un spaghetti solidaire au profit de COMSEP
(Photo : Deposit photos)

À défaut de pouvoir tenir son dîner bénéfice «à la bonne franquette» sous sa formule habituelle, l’organisme COMSEP organisera une commande à l’auto ou en vélo.

«Avec cet argent, COMSEP pourra organiser plusieurs activités, dont accompagner des familles en situation de pauvreté, aider des personnes analphabètes ou soutenir des familles immigrantes ou réfugiées. L’an dernier, l’argent recueilli nous a aidés à affronter la pandémie, en sécurisant nos locaux et en prenant le virage numérique en accéléré. Cette année, nous aimerions reprendre nos activités comme les années avant la COVID-19, ce qui nous permettra de rejoindre environ 4000 personnes en situation de pauvreté par année», explique Sylvie Tardif, coordonnatrice générale de COMSEP.

Les gens qui désirent commander un spaghetti et venir le chercher le 2 juin, entre 11h00 et 13h30, auront le choix entre un spaghetti avec sauce à la viande ou un spaghetti sauce végétarienne. S’ils prennent le repas pour emporter, un reçu de 20$ leur sera envoyé.

Avec cette formule, les gens sont invités à commander leur repas via le site d’achat de billets don.comsep.qc.ca. Lors de la journée de l’événement, ils n’auront qu’à se présenter dans le stationnement de COMSEP et à récupérer leur repas.

S’ils ne peuvent pas venir et souhaitent encourager l’organisme malgré tout, COMSEP trouvera une personne en situation de pauvreté qui profitera du repas. Les gens recevront un reçu de charité de 25$ en échange de ce don. Il suffit de choisir cette option sur le site Web.

«Cette année, COMSEP étant considéré comme service essentiel, l’équipe n’a pas arrêté ses activités. Nous avons dû modifier plusieurs d’entre elles pour respecter les règles sanitaires. Ce fut un travail ardu. Nous souhaitons grandement une réponse positive des gens. Ce sera un geste de solidarité envers des personnes en situation de pauvreté et d’encouragement à notre équipe pour l’année difficile qu’elle vient de passer», conclut Sylvie Tardif.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires