Un projet réalisé par des citoyens du secteur

Audrey Leblanc

Un projet réalisé par des citoyens du secteur
Le Trifluvien Jacques Goulet a participé à l'aménagement des sentiers de la rivière Milette. (Photo : (Photo - Audrey Leblanc))

La Ville de Trois-Rivières a inauguré récemment les sentiers de randonnée de l’aire écologique de la rivière Millette, situés entre l’aréna Jérôme-Cotnoir et le boulevard des Chenaux. Empruntés par les randonneurs de façon informelle depuis plusieurs années, ces sentiers connaissent une popularité grandissante depuis le début de la pandémie. La majorité des travaux a même été réalisée par des citoyens et des bénévoles du secteur qui y ont passé plusieurs heures pour rendre l’endroit sécuritaire et agréable. 

C’est le cas de Jacques Goulet, Émery Leblanc, Gaétan Gravel, Pierre Caron et Alain Phaneuf. Ces trois dernières années, ils ont travaillé fort pour construire des passerelles, installer des trottoirs de bois, ajouter de la canalisation, etc.

« J’habite dans le secteur depuis environ 25 ans et j’ai découvert ce sentier il y a une douzaine d’années, raconte M. Goulet. Déjà à l’époque, des gens du coin avaient commencé à faire de petits aménagements. C’était des gens de vélo de montagne et des retraités. Ils ont investi beaucoup de temps là-dedans, puis la Ville a décidé de s’impliquer dans le projet il y a quelques années. »

C’est à ce moment que M. Goulet et M. Leblanc ont été approchés par la Ville pour y faire des réparations et de l’aménagement, en raison de leurs nombreuses années de service au sein de l’équipe du Sentier national de la Mauricie. 

« Je suis le président du Sentier national de la Mauricie depuis plusieurs années. Émery Leblanc travaille avec moi depuis le début. On a aussi fait des travaux sur des sentiers dans la région et sur la Rive-Sud, indique M. Goulet. Ce qu’on a fait au départ pour le sentier de la rivière Millette, il y a trois ans, c’est de régler le problème de l’affaissement du talus à deux endroits. L’année suivante, on a fait une passerelle pour remplacer l’arbre qui était couché au-dessus de la rivière et qui faisait office de pont. On a aussi remplacé par une autre passerelle ce qui faisait office de pont près de Keranna. »

Puis, M. Goulet et son équipe ont installé des canalisations dans les milieux humides et procédé à l’ajout de trottoirs de bois. Le tout a été fait à temps perdu, du printemps à l’automne, pendant trois ans.

Une boucle de 5,4 km

Les sentiers, de niveau intermédiaire, forment désormais une boucle de 5,4 km. Ils sont accessibles aux amateurs de randonnée, de vélo et de raquette. On y retrouve également des balises et des bornes de repérage facilitant l’intervention des services d’urgence.

« Les gens nous abordent pour nous dire qu’ils sont contents. On reçoit beaucoup de bons commentaires, constate M. Goulet. Je leur réponds que c’est grâce à la volonté du conseil municipal, qui a investi beaucoup d’argent pour ce projet. Il y a aussi des bénévoles, des gens du coin, qui viennent faire du ménage à l’occasion. Ils enlèvent des déchets et des branches cassées. Il y en a même qui déneigent à la pelle à certains endroits l’hiver. »

Au fil des ans, la Ville de Trois-Rivières a investi environ 20 000 $ dans ce projet. En balisant les sentiers, la Ville souhaite encourager la pratique de saines habitudes de vie et faire découvrir cet espace naturel à la population trifluvienne.

L’aire écologique de la rivière Millette est principalement accessible à partir du stationnement de l’aréna Jérôme-Cotnoir. Des accès secondaires sont également possibles à partir du boulevard des Chenaux ainsi qu’à proximité des intersections du boulevard Rigaud et de la rue de Soulanges et de la place de la Marquise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Edith Donaldson
Edith Donaldson
23 jours

Félicitations à vous tous pour cette belle initiative, elle regorge de dévouement et rayonne chez nous tous; un grand merci!