Un nouveau supermarché Super C à Trois-Rivières

Par Emilie Tremblay
Un nouveau supermarché Super C à Trois-Rivières
La nouvelle bâtisse qui accueillera l’épicerie Super C aura une dimension de 38 000 pieds carrés. Elle sera située au coin des rues Fusey et Saint-Laurent dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Elle ressemblera à l’épicerie Super C nouvellement construite sur le boulevard des Récollets. Photo

Le supermarché Super C, installé sur la rue de Grandmont dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, sera relocalisé. La nouvelle bâtisse, construite expressément à cet effet, sera située au coin de la rue Saint-Laurent et de la rue Fusey, toujours dans le même secteur de la ville.

Pour l’instant, peu d’informations sont disponibles sur le projet. Toutefois, l’Hebdo Journal a appris que la première pelletée de terre devrait avoir lieu dans les prochains mois. On ne connaît toutefois pas encore la date précise d’ouverture de ce nouveau magasin d’escompte du groupe Métro.

Il aura une dimension de 38 000 pieds carrés contrairement aux installations actuelles qui totalisent 25 000 pieds carrés. «On ne connaît toujours pas l’investissement total exact du projet, note la conseillère en communication chez Metro, Marie-Claude Bacon. Nous pouvons quand même parler de plusieurs millions.»

Le nouveau Super Carnaval sera construit suivant les nouvelles normes de la chaîne, soit le concept de marché/dépôt. La première partie, le marché, contient tout ce qui est frais : fruits, légumes, viandes, poissons, etc. La deuxième section, le dépôt, est consacrée aux produits non périssables. Ce concept existe depuis déjà quelques années, c’est d’ailleurs de cette manière que fonctionnent les deux autres épiceries Super C de la ville, celle sur le boulevard St-Maurice et celle sur le boulevard des Récollets. D’ailleurs, cette dernière succursale a ouvert ses portes dans la dernière année.

Ancrée dans les habitudes de vie depuis près de 45 ans

La bâtisse de la rue Grandmont est destinée à la vente depuis près de 45 ans. «C’est un magasin général qui est né en même temps que l’établissement, raconte le directeur de l’actuel Super C, Denis Bourque. Chez Sam, on y vendait des meubles, des aliments, bref, des objets utilisés au quotidien.»

Par la suite, dans les années 70, la bannière Metro s’y est installée. À l’époque, l’épicerie était connue sous le nom de Marché Sanpri, rappelant ainsi que les articles offerts à escompte : «sans prix».

Au Québec, on compte 61 magasins Super Carnaval, dont trois à Trois-Rivières. Leur superficie moyenne est de 43 302 pieds carrés.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de