Un nouveau service de livraison rapide et local

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Un nouveau service de livraison rapide et local

La nouvelle entreprise EFFI lance un nouveau service de livraison en 24 heures dans le cadre d’un projet-pilote à Trois-Rivières. Le but est de permettre aux entreprises locales d’être aussi compétitives que les géants mondiaux dans l’envoi de leurs colis.

Cette initiative de Louis-Philippe Poulin, également fondateur de ProgressionLIVE, permet de connecter les commerces, les transporteurs et les clients d’une même région dans un nouveau modèle de transport de colis rapide et de proximité.

«Notre créneau s’ancrera dans la livraison locale. On ne veut pas livrer des boîtes de Trois-Rivières à Chicoutimi, mais plutôt de Trois-Rivières à Trois-Rivières pour arriver à les livrer le jour même de la commande ou le lendemain, au plus tard, explique Louis-Philippe Poulin, fondateur d’Effi. Par exemple, un commerçant du centre-ville ou un producteur agroalimentaire de la Rive-Sud ayant un produit à vendre pourrait choisir Effi pour expédier son colis plutôt que Postes Canada, Fed Ex ou Purolator. On peut assurer la rapidité du service.»

«Avec la crise, on a vu ces compagnies être débordées en raison du fort volume de commandes et parce que les colis transitent partout. Dans notre cas, on n’a pas d’entrepôt impliqué. On vient un peu simplifier l’opération avec une expertise de livraison locale ou régionale. Pour la livraison, on fait affaire avec des sous-traitants locaux», précise-t-il.

Effi joue le rôle d’intermédiaire entre les commerçants d’ici et les transporteurs locaux et fournit la technologie permettant l’envoi de l’heure de livraison au client, le suivi en temps réel avec notifications SMS ou courriels et un sondage de satisfaction par la suite.

Déjà, Fouquet Morel, Jouets Frimousse / L’entre-jeux Trois-Rivières et la boutique Joëlle Collection ont confirmé leur participation au projet-pilote. À terme, M. Poulin espère voir les épiceries locales embarquer dans le projet pour la livraison des épiceries à domicile.

Le saviez-vous?

Selon un rapport d’Absolunet, l’augmentation des achats en ligne a bondi en moyenne de 99%, tous secteurs confondus, dans le contexte de pandémie.

Le projet-pilote à Trois-Rivières permettra de valider la logistique et la technologie avec comme objectif de déployer le service dans plusieurs autres régions du Québec ensuite.

«On vise les 50 plus grandes villes du Québec. Dans notre première année d’activité, on souhaite être capable de déployer le service dans une quarantaine de villes avant de s’attaquer aux marchés de Montréal et Laval dans l’an deux. Si le projet-pilote répond bien durant l’été, on entamera les démarches pour les autres villes à l’automne», précise M. Poulin.

«On sait que le modèle pourrait bien fonctionner dans d’autres villes, car l’économie est semblable. Si ça fonctionne bien ici, pourquoi pas dans une autre région. On a déjà des contacts avec des transporteurs locaux des autres régions. (…) Quand on fait affaire avec UPS ou un autre gros joueur, l’argent n’est pas réinvesti dans la région. Là, on encourage les transporteurs locaux en passant par Effi», conclut-il.

Les commerçants de la région de Trois-Rivières intéressés à utiliser le service de livraison 24 h peuvent se rendre au www.effi24.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Une nouvelle plateforme pour stimuler l'achat local - L'Hebdo Journal
8 mois

[…] un produit qui nous intéresse sur le site Internet. La Livraison zéro s’intègre avec le système d’Effi. Ça permet d’outiller nos commerçants avec du transactionnel en […]