Un meilleur éclairage sur la rue Notre-Dame Centre

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Un meilleur éclairage sur la rue Notre-Dame Centre
La rue Notre-Dame Centre connaît un bel élan de dynamisme depuis quelques années. (Photo : Marie-Eve Alarie)

La rue Notre-Dame Centre sera mieux éclairée à compter de cet été grâce à un projet spécial de mise en lumière qui permettra d’améliorer l’éclairage des espaces piétonniers, tout en mettant en valeur les éléments architecturaux des bâtiments.

Ce projet de mise en lumière fait partie d’un plan de lumière général établi par la Ville de Trois-Rivières. L’objectif est d’abord d’améliorer la sécurité des piétons en proposant un meilleur éclairage, ainsi que, dans un autre ordre d’idée, de mettre en valeur les éléments architecturaux du patrimoine bâti de cette artère du centre-ville.

«Comme ce plan de lumière représenterait des coûts importants dans l’ensemble de la ville, on a décidé d’y aller par secteur. Dans le secteur de la rue Notre-Dame Centre, les commerçants ont manifesté leur intérêt et se sont mobilisés pour que ça se réalise dès cet été», indique Robert Dussault, directeur de l’aménagement et du développement urbain à la Ville de Trois-Rivières.

La rue sera ainsi éclairée entre le Centre d’événements et de congrès interactif (CECi) et la place Pierre-Boucher. L’éclairage vertical au LED sera incorporé aux bâtiments, de sorte que cela permettra d’éclairer à la fois les espaces piétonniers que les détails architecturaux.

La part de la Ville de Trois-Rivières dans ce projet s’élève à 22 000$. Le reste des investissements nécessaires est partagé entre Trois-Rivières Centre et les commerçants de la rue Notre-Dame Centre qui participeront à la mise en lumière de l’artère. L’ensemble des coûts du projet est estimé à 45 000$.

Pour sa part, la nouvelle directrice générale de Trois-Rivières Centre, Gena Déziel, est convaincue que ce projet contribuera à l’élan de revitalisation entamé sur la rue Notre-Dame Centre depuis quelques années.

«Ce projet découle d’un besoin identifié par des commerçants, en plus de revitaliser le secteur. On constate une hausse de fréquentation sur la rue. En ce sens, il faut aussi assurer la sécurité des piétons. Ce nouvel éclairage y contribuera. On travaille encore sur quelques détails, notamment en ce qui concerne la disponibilité de l’électricité en façade de certains commerces», précise Mme Déziel.

Encore une fois cet été, on retrouvera des barils de légumes sur la rue Notre-Dame Centre, ainsi que le placotoir urbain. Le Carré de la Fosse, devant le CECi, devrait aussi être animé durant la saison estivale.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de