Un «marathon de marches» au profit des sans-abris

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Un «marathon de marches» au profit des sans-abris

Marie-Anne Laperrière, physiothérapeute, entraîneuse et propriétaire d’Équilibre Urbain, s’est engagée à monter 3500 à 4000 marches par jour durant toute la période de confinement imposée par le gouvernement du Québec, soit du 25 décembre au 11 janvier prochain.

Au total, il s’agit d’un défi de 63 000 à 72 000 marches qui sera réalisé en soutien au Centre Le Havre.

«Depuis plus d’un an que je m’entraîne en escalier, trois à cinq fois par semaine. Je n’en parle jamais et je ne fais pas de défi non plus. La semaine dernière, je me suis dit que malgré la pandémie, mon entreprise Équilibre Urbain a réussi, grâce à plus de 150 personnes merveilleuses, à surmonter cette tempête et je me sens vraiment choyée», explique celle qui va attaquer l’escalier situé au coin de la 4e Rue et du boulevard du Chanoine-Moreau.

«Il faisait froid dehors et je montais mes escaliers à -22. Je me suis dit que ce n’est pas la réalité de tout le monde d’être choyé, dont plusieurs qui vivent et dorment dehors, avec quelques boîtes de carton comme abri pour combattre ce froid. On m’a donc conseillé de communiquer avec le Centre Le Havre. Je suis tombée à point, car en appelant, on m’a annoncé que les fours venaient de briser et qu’il fallait les remplacer au coût de 10 000$.»

Pour faire des dons à la cause, vous pouvez remettre un chèque à l’ordre de la Fondation du Centre Le Havre au 1486 de la rue Brébeuf, à Trois-Rivières. Il est également possible de faire un don par carte de crédit via le https://www.canadahelps.org/fr/dn/7129 ou un don PayPal au https://paypal.me/fondationcentrehavre.

«Je me suis vraiment demandée comment je pourrais utiliser ce que je fais tous les jours en le bonifiant, et qui m’exigerait davantage, mais pour une bonne cause alors c’est ce que j’ai fait. Je vais monter de 3500 à 4000 marches par jour au lieu de 3000 à 3500», ajoute-t-elle.

«En effet, les fours du Centre Le Havre sont éteints après plus de 30 ans de loyaux services, confie Jacynthe Laing, responsable des activités philanthropiques et de la communication au Havre. En fonction depuis plus 10 950 jours, ils en ont nourri des usagers. À trois repas et deux collations par jour, par usager ayant recours à nos services, faites le calcul. IIs peuvent dire «mission accomplie», mais maintenant, il nous faut les remplacer afin de continuer de nourrir nos usagers. Sachez que le nombre d’usagers ne cesse d’augmenter avec la situation sanitaire actuelle et que l’entièreté de la somme amassée servira à l’acquisition d’équipement de cuisine», conclut-elle.

Si elle réussit son défi, la jeune professionnelle de la santé aura monté l’équivalent de 1500 mètres de plus… que le mont Everest!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires