Un jeu d’évasion à Boréalis

Par marie_eve_alarie
Un jeu d’évasion à Boréalis
Le jeu d'évasion prend place dans les voûtes de Boréalis. (Photo : Marie-Eve Alarie)

Lors d’une soirée comme les autres, tu es appelé d’urgence par ton ami gardien de sécurité à l’usine de la CIP. Il a besoin de toi pour le remplacer pour son shift de nuit. Pas de stress: c’est assez tranquille la nuit et tu ne devrais pas croiser beaucoup d’employés sur ta ronde. Mais c’est là que se déclenche une alarme dans l’usine…

Dans son nouveau jeu d’évasion Alerte à l’usine, Boréalis lance le défi aux familles de résoudre les énigmes sur leur passage pour arriver à sortir de l’usine. Des indices dans des photos d’archives, des informations à récupérer au téléphone, un jeu d’échec: les défis seront variés pour réussir à avancer dans les différentes salles.

« On a un bon niveau de difficulté selon les énigmes. On pourra évidemment donner des indices aux familles pour les aider à progresser en cas de besoin », souligne Romain Nombret, directeur du patrimoine chez Culture Trois-Rivières.

Une pièce dédiée à l’activité a été créée dans les voûtes souterraines du musée, lieu de l’ancienne CIP. « On a beaucoup d’espace dans le réservoir d’eau. C’est beau, mais l’espace n’est pas toujours exploité à 100%. On a recréé l’univers de la CIP. On sait qu’on renouvellera l’exposition permanente prochainement, mais cet espace dédié nous permet d’offrir de la nouveauté avec le jeu d’évasion. On a pris le temps de bien le faire et au final, on est très fier du résultat », ajoute-t-il.

Tout le projet a été réalisé au sein de l’équipe de Culture Trois-Rivières, de la scénarisation à la construction des différents éléments, en passant par la programmation électronique nécessaire.

« On commence à avoir pas mal d’expérience à l’interne en matière de scénarisation. Pour la technique et la programmation, notre technicien avait déjà des idées derrière la tête et il savait ce qu’il était capable de faire ou non. Ça nous a aidés à nous aligner. Le plus difficile a été de trouver le cheminement à l’intérieur du jeu, les étapes à travers lesquelles faire passer les visiteurs. On a dû en couper quelques-unes », indique Romain Nombret.

Le jeu d’évasion restera disponible pour un certain temps après l’été. « On va se laisser aller là-dedans et on verra comment les gens réagissent. C’est intéressant pour notre offre corporative également, car on n’avait pas ce genre d’activité qui peut servir de team building. En même temps, nous aurons d’autres nouveautés à venir aussi », conclut-il.

L’expérience d’évasion Alerte à l’usine sera offerte du 8 juillet au 4 septembre, du jeudi au samedi à 15h, 17h et 19h. L’activité est recommandée pour les enfants de huit ans et plus. La réservation est obligatoire auprès de Boréalis en appelant au 819 372-4633.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires