Un «Jardin vertical» sur la Maison de la culture

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Un «Jardin vertical» sur la Maison de la culture
«Jardin Vertical» est une oeuvre de José Luis torres (Photo : Marie-Eve Alarie)

Depuis mardi, une installation artistique habille l’extérieur de la Maison de la culture, face au parc Champlain. Il s’agit de l’œuvre «Jardin Vertical» de l’artiste José Luis Torres.

Cette installation éphémère se veut un avant-goût de l’exposition que présentera l’artiste au Centre d’exposition Raymond-Lasnier, situé dans l’enceinte de la Maison de la culture, en septembre prochain.

«José Luis Torres fait beaucoup d’installations extérieures éphémères. On aurait aimé en présenter une durant son exposition, mais si la première neige s’amenait plus tôt, ça aurait compliqué les choses. On a plutôt décidé de la présenter cet été jusqu’au début de l’exposition. Ça attire l’œil tout en habitant le lieu. Ça amène aussi un côté intrigant», souligne Marie-Andrée Levasseur, directrice des arts visuels de la Ville de Trois-Rivières.

L’œuvre a été réalisée à partir de matériaux de plastique tels que des cônes orange et des sceaux de couleurs variées. Dans sa démarche, l’artiste cherche à stimuler le rapport établi entre le lieu d’accueil, l’œuvre et l’individu qui interagit.

«Plus notre horizon de création s’élargit, plus nos paysages se diversifient, et plus l’individu s’accoutume à vivre et à voir les choses différemment», indique José Luis Torres dans le petit mot qui accompagne son œuvre.

José Luis Torres présentera son exposition «Distorsions» au Centre d’exposition Raymond-Lasnier du 29 septembre au 17 novembre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de