Un homme comparaît pour incendie criminel

Un homme comparaît pour incendie criminel

-

FAIT DIVERS. Samedi dernier, les pompiers de Trois-Rivières se sont rendus, vers 7h45, à un immeuble de la rue Cardinal-Léger pour un début d’incendie dans un logement du bâtiment.

À l’arrivée des pompiers, la fumée était présente dans la cage de l’escalier et, après vérification, ils ont constaté que l’incendie était situé dans l’appartement n° 3. Toutefois, la tâche des pompiers a été compliquée conséquemment à la présence d’un divan qui bloquait la porte. Ils ont finalement réussi à l’arracher. Une fois à l’intérieur de l’appartement, ils ont constaté la présence d’un foyer d’incendie dans un sofa.

Un individu de 30 ans en état de choc et souffrant possiblement de problèmes psychiatriques, a été retrouvé à l’intérieur. Il a été conduit à l’hôpital afin de faire vérifier son état.

Lors de la rencontre avec les enquêteurs, l’individu, qui n’est pas connu de notre service, aurait avoué avoir mis le feu sous un prétexte nébuleux. Heureusement, l’incendie n’aura fait aucune victime, mais aura seulement causé des dommages matériels qui se sont limités au logement.

L’individu qui a été placé en état d’arrestation, est comparu lundi matin au Palais de justice pour faire face à une accusation d’incendie criminel.