Un gymnase «social» à Trois-Rivières

Par superadmin

Un gymnase sera aménagé dans un local de la rue Ste-Julie à Trois-Rivières. Sa particularité, c’est que grâce à l’appui du milieu, il sera accessible à coût moindre, permettant ainsi aux citoyens qui ont des revenus modestes de garder ou de retrouver la forme physique.

Le coordonnateur de la Démarche de revitalisation des premiers quartiers de Trois-Rivières Jean-François Aubin a annoncé lundi les détails entourant l’ouverture en janvier prochain d’un gymnase destiné aux citoyens à faible revenu. Il était accompagné pour l’occasion du député de Trois-Rivières André Gabias venu annoncer l’appui de son gouvernement au projet avec l’octroi d’une subvention au montant de 34 500 $ provenant du Fonds d’aide à l’innovation et à l’expérimentation.

Le gymnase sera situé au 1276 Ste-Julie, près du boulevard du Saint-Maurice, dans la même bâtisse où se trouve l’école d’escalade Adrénergie et où une certaine génération se retrouvait à l’époque du Cosmos 2000.

D’une superficie de 2500 pieds carrés, on y retrouvera à compter de janvier prochain des appareils servant à la mise en forme. Un superviseur sera sur place pour venir en aide et encadrer les personnes désirant entreprendre un programme de mise en forme.

L’équipe de la Démarche de revitalisation des premiers quartiers est à compléter présentement le maillage financier du projet qui deviendra une entreprise d’économie sociale indépendante, régie par un conseil d’administration. Ce sont près de 90 000 $ qui sont nécessaires à la mise sur pied du gymnase qui assurera du travail au départ à deux personnes.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires