Un Grand Prix de Trois-Rivières… régional!

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Un Grand Prix de Trois-Rivières… régional!
Photo Archives

Le comité organisateur du Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) a annoncé le début des travaux dans le but de présenter sa 51e édition. Déjà pressé par le temps, il tiendrait une édition régionale alors que la Supermoto se tiendra à Sainte-Geneviève-de-Batiscan, tandis qu’une manche de Karting aura quant à elle lieu à Saint-Célestin.

L’annonce a d’abord été confirmée par le directeur général, Dominic Fugère.

«On va créer quatre sites distincts de 2500 personnes, tous indépendants, et on ne pourra pas ouvrir les paddocks aux gens, malheureusement, cette année. Nous n’avons pas encore de protocole d’accueil final et on verra ce que seront les mesures en place au mois d’août», a-t-il laissé tomber.

«On annonce le début des travaux dans le but de tenir notre Grand Prix. Je suis très confiant qu’on va pouvoir tenir notre Grand Prix et c’est un risque calculé. On a même offert à NASCAR que si elle voulait tenir deux épreuves ici, on pourrait leur offrir le temps de piste.»

Les séries en piste devraient être, conditionnellement à leur calendrier, la NASCAR Pinty’s, la Nissan Sentra, la Formule 1600, le Championnat du Canada des voitures de tourisme (CTCC) et la Super Production Challenge, en plus de la Supermoto et du Karting. Le directeur général est également en discussion avec une série de monoplaces d’importance. Pour ce qui est du contrat avec le Championnat des Amériques de Formule 3, plusieurs pilotes proviennent de l’Amérique du Sud alors le contrat en place sera tout simplement repoussé à 2022.

«On est très heureux de faire partie intégrante du Grand Prix de Trois-Rivières et on a hâte de vous accueillir», a pour sa part confié le maire de Sainte-Geneviève-de-Bastiscan, Christian Gendron.

Rappelons que les pilotes de NASCAR Pinty’s pourraient amorcer leur saison à Trois-Rivières les 13, 14 et 15 août prochains. Marc-Antoine Camirand, de Saint-Léonard-d’Aston, y détient le record de podiums avec 23 en carrière (incluant 14 victoires) devant Jocelyn «Doc» Hébert, de Bécancour, avec 23 podiums (9 victoires).

Clinique de vaccination

La clinique de vaccination de la bâtisse industrielle est évidemment au cœur des discussions et plusieurs solutions sont envisagées, dont une entrée sur le site gratuitement pour les gens détenteurs d’un rendez-vous et un plan de navette pour les personnes à mobilité réduite.

«On aime bien travailler avec l’idée d’un retour à la normale et on voit que le Grand Prix déploie tous les efforts. J’ai hâte de voir des voitures en piste et des gens sourire dans les gradins», a lancé Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières.

Le premier week-end du Grand Prix est prévu du 6 au 8 août. Ce dernier a bénéficié de soutien financier provenant du Ministère du Tourisme du Québec, à la hauteur de 448 500$, et de la Ville de Trois-Rivières, à la hauteur de 914 000$, pour que la mise en chantier soit rendue possible.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires