Un été Culture Trois-Rivières: couleur, rythme et plaisir au rendez-vous

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Un été Culture Trois-Rivières:  couleur, rythme et plaisir au rendez-vous
Stella Montreuil et Nancy Kukovica, présidente et directrice générale de Culture Trois-Rivières. (Photo : Marie-Eve Alarie)

L’été trifluvien sera encore une fois ponctuée d’activités culturelles majoritairement gratuites ou à faible coût. Une vaste campagne promotionnelle estivale s’est mise en marche aujourd’hui.

«Cette campagne est la promesse d’un rendez-vous pour tous, soutient Nancy Kukovica, directrice générale de Culture Trois-Rivières. Avec cette offre, on veut rejoindre l’ensemble de la population, que ce soit les familles, les adultes ou les gens d’ici et de l’extérieur. On veut aussi encourager les gens à faire des découvertes.»

«On voulait regrouper l’ensemble de la programmation en un seul endroit, poursuit-elle. La programmation est étoffée et diversifiée depuis plusieurs années, mais les outils d’information étaient séparés. C’est possible qu’une personne qui aime aller aux activités de l’île Saint-Quentin puisse aussi aimer les Concerts champêtres ou des spectacles en salle. L’idée est d’en avoir pour tous et d’avoir du plaisir.»

D’ailleurs, à l’aide de quelques questions ludiques disponibles à unetecultur3r.com, les visiteurs pourront se faire suggérer des activités en fonction de leurs intérêts. Le site Internet proposera aussi des découvertes, toujours selon leurs intérêts. «On peut aussi aller chercher une information précise, évidemment. L’intérêt du quiz est d’offrir une possibilité autre que la première chose pour laquelle on allait sur le site», précise Mme Kukovica.

Pour une première année, une Brigade estivale composée de six personnes sillonnera les événements de la ville pour aller à la rencontre des gens et  faire découvrir l’offre estivale en culture.  La Brigade organisera aussi des jeux animés et remettra des prix de participation.

Entre nouveautés et classiques

Plusieurs nouveautés se greffent aux classiques Concerts champêtres du parc des Chenaux, Mardis Jazz de Boréalis, Théâtre et Cinéma de l’île à l’île Saint-Quentin et animation historique au Manoir Boucher de Niverville.

Parmi celles-ci, la fête foraine artistique Humanorium s’installera au parc Champlain du 25 au 30 juillet. Boréalis présentera l’exposition Femmes de papier qui retrace le quotidien des rares femmes qui ont évolué dans le milieu des pâtes et papiers à la CIP de Trois-Rivières.

De son côté, la Maison Rocheleau accueillera les Portraits de quartiers du peintre Marcel Dargis, alors que la deuxième édition de l’initiative Sauvage comme la rue se déplace dans le tunnel de la rue du Fleuve à l’occasion du FestiVoix de Trois-Rivières.

Les Vélos musicaux relocalisés

À la suite d’actes de vandalisme effectués sur les Vélos musicaux au parc Pie XII l’été dernier, Culture Trois-Rivières a choisi de déménager la station des Vélos musicaux du côté du parc Lambert pour ce deuxième été d’activité.

«Le parc Lambert était un choix logique avec la piste cyclable à côté et la présence des camps de jour et de l’animation naturelle dans le parc. C’est un projet pour lequel on avait beaucoup de commentaires positifs et les gens étaient déçus quand on a dû fermer la station des Vélos musicaux l’an dernier. On a confiance que ce qui s’est passé en 2018 était des cas isolés», commente Mme Kukovica.

Une activité de Vélo-karaoké s’y tiendra d’ailleurs le 24 août à 19h. En famille ou entre amis, les participants s’affronteront lors de ce karaoké animé hors de l’ordinaire.  Les inscriptions seront possibles sur place dès 18h le jour même.

Quant aux pianos publics, il s’en ajoute un près du rond-point de la Couronne. On en retrouve aussi à Boréalis, au Dairy Queen de la rue Fusey, à l’église St. James (jusqu’au 8 juillet), au Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac, au Musée POP, à l’île Saint-Quentin, à la place Pierre-Boucher (dès le 10 juillet) et au Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Par ailleurs,  Culture Trois-Rivières ajoute des activités d’éveil musical pour les enfants de trois ans et plus à trois reprises cet été. Que ce soit au moyen de marionnettes, de comptines ou de libres de contes, les Solfégiens accompagneront les enfants tout au long de leur apprentissage musical. L’activité se fera aux pianos publics de Boréalis (4 août, 9h, 10h et 11h), du Dairy Queen de la rue Fusey (7 août, 18h30 et 19h30) et du Moulin seigneurial de Pointe-du-Lac (7 septembre, 9h, 10h et 11h).

L’offre estivale complète est disponible à unetecultur3r.com.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de