Trois-Rivières en lice pour accueillir les Jeux du Québec de 2025

Rédaction Hebdo Journal

Trois-Rivières en lice pour accueillir les Jeux du Québec de 2025
Trois-Rivières demeure en lice pour accueillir la Finale des Jeux du Québec 2025. (Photo : (Photo archives - L'Hebdo du St-Maurice))

La première étape du processus de sélection du comité d’organisation de la 59e Finale des Jeux du Québec à l’été 2025 est terminée. Trois-Rivières et Saint-Georges sont les deux villes toujours en lice.

Les deux villes ont rempli avec succès toutes les exigences entourant le dépôt des candidatures. Le cahier technique remis par chacune des candidates a impressionné les membres du comité d’évaluation, qui invitent les deux comités d’organisation à poursuivre leurs démarches et leur bon travail. Une course serrée s’annonce entre les deux milieux, souligne SPORTSQUÉBEC.

« SPORTSQUÉBEC se réjouit de constater que le programme des Jeux du Québec continue d’attirer des candidatures de grande qualité comme celles de Saint-Georges et de Trois-Rivières, a mentionné Julie Gosselin, présidente de l’organisation. À la lumière de ce que nous avons vu jusqu’à maintenant, l’organisation de la 59e Finale des Jeux du Québec sera une autre belle réussite. »

Trois-Rivières a accueilli la Finale des Jeux du Québec en 1975 et en 1999. Saint-Georges a aussi de l’expérience en la matière pour avoir été l’hôte de l’événement en 1974 et en 1979.

Les villes candidates doivent maintenant présenter leurs partenaires essentiels à la tenue des Jeux du Québec et à déposer un budget préliminaire pour attester de la viabilité du projet. Ensuite, la troisième et ultime étape sera de déposer un cahier de candidature final à l’été 2022 et de le présenter aux membres du comité d’évaluation.

Rappelons que la Ville de Trois-Rivières a identifié l’Université du Québec à Trois-Rivières et le parc Martin-Bergeron  comme les deux grands pôles sportifs principaux pour accueillir des épreuves afin de donner une impression de village de style olympique, auxquels s’ajoutent d’autres sites à travers la ville.

« Dans la plupart des cas, ce sont des infrastructures qui ont besoin d’un investissement, comme le terrain de baseball du parc Martin Bergeron ou des terrains de soccer. En travaillant sur ces terrains, avec une subvention de 5 M$ si on obtient la désignation pour les Jeux du Québec, ça permettra d’aller chercher des standards nationaux. Cela viendrait s’inscrire aussi directement pour la mise en place du Plan directeur du tourisme sportif », expliquait le maire Jean Lamarche dans une précédente entrevue.

La Ville évalue à 12 M$ les retombées économiques de la tenue des Jeux du Québec. (M.E.B.A.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires