Valérie Limoges, Olivier Bédard, Jimmy Brière et Nick Gilkes dominent en matinée

Photo de jcossette
Par jcossette
Valérie Limoges, Olivier Bédard, Jimmy Brière et Nick Gilkes dominent en matinée
Jimmy Brière a récolté deux podiums au Grand Prix de Trois-Rivières. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

La dernière journée d’activités s’amorçait avec trois courses au Grand Prix de Trois-Rivières. Le Trifluvien Jimmy Brière a signé un 2e podium, tandis que Didier Schraenen signait un 20e podium en carrière à Trois-Rivières.

En Super production challenge, Olivier Bédard a de nouveau pris le contrôle de la piste dès le départ, devant Charles-André Bilodeau et le Trifluvien Jimmy Brière, tous trois membres de la catégorie Super Production. Benoit et Sylvain Laporte se faisaient la lutte devant Yannick Lupien. Bédard n’aura jamais été embêté, dénichant son 16e podium à Trois-Rivières, ce qui lui permet de rejoindre Andrew Ranger au 5e rang (16 podiums). Brière s’est faufilé en 2e place, tandis que Bilodeau complétait le podium. De Trois-Rivières également, Gabriel Lacombe a fait le 6e rang.

« On est effectivement très content de notre week-end. Ç’a été de belles batailles tout le long, très propre avec Olivier Bédard qui est un pilote à son affaire et qui sait tellement gérer ses courses. On est chanceux parce qu’on s’est rendu compte samedi que le différentiel de la voiture était fini alors on a travaillé là-dessus jusqu’à 2h30 dans la nuit, et au réveil dès 5h30. C’est ce qui a fait que l’auto était un peu moins performante dimanche à certains endroits », a témoigné Brière.

Du côté de la Production, Sylvain Laporte aura finalement eu raison de Benoit en fin de course, tandis que Nelson Chan montait sur la 3e marche du podium.

Nick Gilkes. (Photo Marie-Eve Alarie)

En Formule 1600, Nick Gilkes a de nouveau connu un bon départ, se hissant devant Marc-Antoine Cardin, Jean-Christophe Trahan, Didier Schraenen et Jacob Moreau. Le vétéran Schraenen n’a pas perdu de temps à remonter alors qu’il s’est retrouvé 2e lors du 2e tour, tandis que Trahan se payait Cardin pour la 3e position.

Coup de théâtre au 11e tour alors que Schraenen s’est retrouvé coincé derrière un retardataire, qui ne lui a pas laissé suffisamment d’espace. L’accrochage a relégué Schraenen au 9e échelon. Trahan roulait alors 2e, devant Cardin. Le vétéran a amorcé une remontée dès la reprise des activités, remontant au 4e rang avec 9 minutes à faire au cadran.

Puis en fin de course, alors que Cardin eut chuté 6e, Schraenen allait surpasser Moreau pour se hisser 3e. Au terme des 22 tours, Gilkes allait protéger sa victoire devant Trahan, tandis que Schraenen signait un 20e podium en carrière à Trois-Rivières.

«On va m’appeler Pit Stop, a-t-il confié. J’y suis allé lors des trois courses. Au moins, aujourd’hui, on a réussi un podium. Je suis désolé pour le coureur que j’ai accroché parce que je croyais qu’il m’ouvrait la porte. Finalement, je pense qu’il ne m’a pas vu, ni même le drapeau bleu.»

Pour Gilkes, 16 ans, il s’agit donc d’un week-end parfait avec trois victoires en autant de sorties. Le Trifluvien Martin Brousseau n’a pu prendre le départ du côté des moteurs PRO AM. Serge Bourdeau est monté sur la première marche du podium devant Henderson Knox et Martin Janson.

Valérie Limoges. (Photo Marie-Eve Alarie)

L’avant-dernière course du calendrier 2021 mettait en vedette les Nissan Sentra et les Nissan Micra. Le pilote trifluvien Kevin King (et vainqueur samedi) a subi un accrochage dès le premier virage, le reléguant en 14e place. Quelques instants plus tard, Alan Sanders voyait sa voiture #100 faire un tonneau complet, heureusement, sans conséquence.

À la reprise, au 6e tour, Valérie Limoges (Sentra) a maintenu sa première place devant Éric Chaput (Sentra) et Jesse Lazare (Sentra). Pendant ce temps, King remontait 12e. Chaput a été contraint à l’abandon au 9e tour, Lazare grimpant 2e devant Alexandre Fortin. En Micra, le Trifluvien André Lapointe roulait devant Nicolas Barrette et Martin Barrette en position 10-11-12, non loin devant Sylvain Ouellet (13e), de Louiseville. C’était plus difficile pour le comédien et humoriste Michel Barrette (21e).

La lutte s’est resserrée entre Lazare et Limoges lorsque cette dernière s’est retrouvée derrière plusieurs retardataires avec 5 minutes à écouler. Malheureusement pour Lazare, Limoges n’a jamais fait d’erreur à bord de la voiture #220 devant, signant la victoire. Fortin a complété le podium. King n’a pas été en mesure de remonter suffisamment, terminant 9e. «C’était une longue course et vraiment pas facile. Je sais que si j’avais fait une erreur, il m’aurait dépassé», a-t-elle lancé.

En Micra, Lapointe a maintenu sa position, l’emportant devant Nicolas Barrette. Le vétéran Ouellet est quant à lui parvenu à soutirer la 3e marche du podium dans la deuxième moitié de l’épreuve. «Je suis mitigé côté émotions parce que j’ai eu le contact avec Sylvain et c’est un bon ami à moi. On verra si les positions demeurent, parce que je m’attends à être pénalisé. Chose certaine, on a encore offert un excellent spectacle aujourd’hui», a témoigné M. Lapointe.

«Ç’a très bien été pour moi. C’était ma 6e participation au Grand Prix de Trois-Rivières et c’est mon 5e podium consécutif. Je n’ai pas été chanceux lors d’un accrochage, ce qui m’a remis en 8e place, mais je suis revenu 3e», a pour sa part ajouté M. Ouellet.

Il ne reste que l’épreuve maître à l’horaire du Grand Prix de Trois-Rivières 2021, soit celle de NASCAR Pinty’s. Le départ aura lieu à 14h18.

___________________________

1 – Jocelyn « Doc » Hebert – 24 podiums (9-7-8)

2 – Marc-Antoine Camirand – 23 podiums (14 (1ère place) – 4 (2e place) – 5 (3e place)

3 – Didier Schraenen – 20 podiums – (5-7-8)

4 – Michel Bonnet – 18 podiums – (11-4-3)

5 – Olivier Bedard – 16e podium

6– Andrew Ranger – 16 podiums – (6-8-2)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires