Un Trifluvien fabrique des bijoux funéraires

Photo de Audrey Leblanc
Par Audrey Leblanc
Un Trifluvien fabrique des bijoux funéraires
Le Trifluvien Loïc Beaumont-Tremblay dans son atelier dans le secteur Pointe-du-Lac. (Photo : Audrey Leblanc)

ART. L’artiste Loïc Beaumont-Tremblay lance une gamme de bijoux et produits funéraires conçus à la main et dans lesquels sont intégrés les cendres de défunts.

Le Trifluvien travaille le verre depuis plus de 16 ans. Dans son atelier à Pointe-du-Lac, il utilise le feu pour créer des pièces uniques. Celles-ci sont soufflées ou sculptées à l’aide d’un chalumeau dans une flamme de plus de 4 000 degrés Fahrenheit.

«J’utilise du verre borosilicate. C’est un verre très solide et très résistant, indique l’artiste. Ce sont des bâtons de verre que je transforme à la flamme. Tout est fait à chaud, même le polissage.» Dans le cas des produits funéraires, les cendres sont fusionnées au verre, ce qui donne de la brillance au bijou. Dans certaines pièces, les cendres créent l’illusion d’un ciel étoilé.

Quelques créations de Loïc Beaumont-Tremblay.

«Je fais des pendentifs, boucles d’oreilles, bagues et bracelets, énumère Loïc Beaumont-Tremblay. Ça peut aussi être des pierres ou des sculptures de diverses formes comme des animaux, dépendamment de ce que veut le client.»

«C’est une façon de garder l’être cher près de soi et de faire rayonner sa mémoire, ajoute ce dernier. Souvent, les gens ont les cendres chez eux depuis quelque temps et ne savent pas trop quoi en faire. Ils viennent me voir pour avoir quelque chose d’unique et fait à la main. Je m’en fais demander de plus en plus depuis deux ans.»

Concevoir une pièce funéraire demande deux fois plus de temps. C’est que l’artiste apporte une attention particulière à la manipulation des cendres. Il doit aussi s’assurer de bien nettoyer son espace de travail entre chaque pièce. Lui qui a déjà collaboré à la création de six pièces de monnaie de collection avec la Monnaie Royale Canadienne aimerait éventuellement établir un autre partenariat, cette fois avec des salons funéraires.

Pour en apprendre davantage sur les bijoux funéraires fabriqués par le Trifluvien Loïc Beaumont-Tremblay ou pour contacter l’artiste : https://fr.ulule.com/verreserenity/

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de