Transformation de l’église Sainte-Marguerite: la densité et la hauteur identifiées parmi les préoccupations

Par marie_eve_alarie
Transformation de l’église Sainte-Marguerite: la densité et la hauteur identifiées parmi les préoccupations
L'église Sainte-Marguerite fait partie des cinq églises vendues il y a quelques mois. (Photo : (Photo L'Hebdo Journal))

Les citoyens du quartier ont été invités à participer à des rencontres animées par un urbaniste d’une firme conseil afin de partager leurs idées et leurs préoccupations en lien avec un changement d’usage de l’église Sainte-Marguerite-de-Cortone, qui a fait l’objet d’une vente il y a quelques mois.

Ce sont 25 citoyens qui ont participé aux consultations tenues en juillet. Un rapport des discussions a été produit, remis à la -Ville ainsi qu’au promoteur.

Rappelons que les résidents du quartier et voisins de l’église ont fait entendre leur désir d’être considérés dans le futur projet qui prendra place à l’église, notamment en allant jusqu’à demander un référendum sur la demande originale de changement d’usage.

Le promoteur souhaitait originalement utiliser le terrain pour construire des logements sociaux. Le projet consistait plus précisément en la construction de nouveaux bâtiments résidentiels multifamiliaux de deux à cinq étages, comprenant chacun de 10 à 40 unités de logement, ainsi que d’autoriser des usages communautaires.

Le conseiller municipal du district de La-Vérendrye, Dany Carpentier, déplorait alors que le promoteur n’ait pas cherché à venir présenter son projet aux citoyens du secteur.

«Je ne crois pas que les gens soient majoritairement contre le fait de démolir l’église, même que par rapport au logement social, ça vient poursuivre un peu l’œuvre du curé Chamberland. Je pense que ce qui rebute les citoyens du quartier, c’est plus le nombre d’étages de projet, la densité, mais surtout le fait que le promoteur n’ait pas présenté les détails de son projet aux citoyens. On est en pandémie, certes, mais il y a des façons d’innover pour aller à la rencontre des gens », commentait-il alors.

La densité et la hauteur identifiées

Les principales préoccupations émises par les citoyens concernent la densité et la hauteur des futures constructions. L’intégration au cadre bâti actuel, la clientèle desservie et la gestion du stationnement sont d’autres éléments qui ont été soulevés.

Les participants aux séances de consultation souhaiteraient que la hauteur maximale des futures constructions soit de trois étages et qu’une distance minimale soit conservée entre chacun d’eux pour éviter de créer un front bâti continu.

Les citoyens présents ont émis le souhait de voir une proposition de futur projet qui conserve le style architectural et le lotissement du quartier, une diversité de logements (social, abordable et conventionnel), de même que l’aménagement de nouveaux espaces verts, tout en préservant des arbres matures existants.

On s’inquiétait aussi de la circulation qui serait générée par les nouveaux résidents dans le secteur.

Il a également été mentionné que les participants aimeraient pouvoir échanger avec le promoteur lors d’une future rencontre organisée par ce dernier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires