Train à grande fréquence: «Je veux une date» -Yves-François Blanchet

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
Train à grande fréquence: «Je veux une date» -Yves-François Blanchet
Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois. (Photo : archives - Marie-Eve Alarie)

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, s’impatiente devant le dossier du train à grande fréquence (TGF) qui n’avance pas suffisamment rapidement.

«Je veux une date pour le début du chantier, lance M. Blanchet. Nous voulons que le TGF devienne réalité et que Trois-Rivières reçoive le financement requis du fédéral par les programmes de soutien aux infrastructures. En 2015, le Parti libéral s’est engagé à faire le projet. Le bureau de projet a été annoncé en 2019. Oui, c’est un passage obligé, mais on veut une date. Quand est-ce que ça va commencer.»

Yves-François Blanchet plaide qu’il n’y a pas de raison pour que le projet de train à grande fréquence ne se mette pas en mouvement.

«Ça devrait déjà être en chantier. Il y a eu tellement d’études par le passé. Une bonne partie du travail d’ingénierie est déjà fait», ajoute-t-il.

M. Blanchet, qui a rencontré plusieurs intervenants du milieu économique et de l’événementiel durant l’avant-midi, déplore aussi le peu d’avancement dans le projet de rénovation de l’aérogare.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires