Témoignage: elle se remet de la COVID-19

Tribune libre
Témoignage: elle se remet de la COVID-19

TÉMOIGNAGE. Audrey Labarre se remet présentement de la COVID-19, qu’elle a contractée il y a un peu plus de deux semaines. Elle a originalement publié le témoignage suivant sur sa page Facebook. Elle nous a gentiment donné la permission de vous le partager ici.

Je te partage mon histoire non pas pour faire peur, mais pour te conscientiser.

J’ai été mise en quarantaine volontaire à titre préventif tout juste avant que cette crise commence puisque j’avais été en contact avec quelqu’un de testé positif.

Jour 1: Un mal de gorge s’installe. Par contre à ce moment ce n’est pas un symptôme de la Covid.

Jour 4: Je commence à ressentir une grande fatigue, mais ce n’est toujours pas un symptôme du Covid à ce moment-là.

Jour 6: Un suivi quotidien avec la santé publique commence puisque je suis une personne à risque. Je mentionne mes symptômes à l’infirmière, mais ça ne mérite pas plus d’investigation.

Jour 10 (jour du test): Je commence une toux et à avoir des difficultés respiratoires. C’est léger au début, mais plus les jours avancent plus c’est important. La fatigue est également très importante, je passe mes journées couchées et je suis incapable de m’occuper de mes enfants.

Jour 13: J’ai les résultats du test: Positif! Les prochains jours sont difficiles. Le jour 14 j’ai tellement de difficulté à respirer que j’en pleure. Incapable de manger et de boire puisque c’est impossible de respirer en même temps. Je me déshydrate donc. Par chance j’ai été capable de remonter la pente par moi-même, sans aide médicale.

Jour 18: J’ai retrouvé mon énergie habituelle. J’ai quelques essoufflements à l’effort, sans plus.

Ce que je veux que tu prennes conscience à travers mon histoire, c’est qu’effectivement on s’en sort et ce n’est pas tout le monde qui est hospitalisé. Oui c’est difficile en titi, il ne faut pas minimiser, mais il y a une lumière au bout du tunnel.

Et ce que j’aimerais que tu retiennes encore plus, c’est que dit toi que si je n’avais pas suivi à la lettre ma consigne de quarantaine volontaire avant le jour 10, j’aurais contaminé beaucoup de gens! Les symptômes et les recommandations de la santé publique changent chaque jour.

Pourquoi prends-tu le risque d’aller jaser dehors avec ta voisine, que tes enfants jouent dans la rue avec leurs amis même si tout ce beau monde n’a pas de symptôme? Si je m’étais dit la même chose, la voisine et les amis auraient été contaminés!!!

Si tu veux protéger tes enfants, joue donc avec eux chez toi, c’est le meilleur moyen! Tu feras en sorte aussi de protéger les voisins!

Bref nous allons tous bien maintenant, le reste de la famille n’a aucun symptôme. Nous respecterons notre quarantaine jusqu’à la fin, soyez sans crainte. Pourquoi prendre des risques inutilement alors que nous pouvons protéger les autres?

 

Audrey Labarre

***

Vous croyez avoir des symptômes de la COVID-19? Appelez au 1 877 644-4545 pour un test de dépistage.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de