Tel-Écoute Trois-Rivières reçoit Malyk Sévigny

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Tel-Écoute Trois-Rivières reçoit Malyk Sévigny
Chantal Brisson et Malyk Sévigny. Photo Hebdo Journal - Jonathan Cossette

Malyk Sévigny conférencier

Tel-Écoute Trois-Rivières et Tel-Écoute Louiseville ont décidé de s’associer dans le cadre la «Journée de l’écoute» au Québec. En effet, c’est ce jeudi 24 octobre qu’aura lieu la deuxième édition. L’organisme trifluvien a décidé d’offrir une conférence de Malyk Sévigny à toute la population.

La conférence «Une décision pour la vie» s’amorcera à 19h à la Salle Maurice-Pître, située au 6455 de la rue Notre-Dame Ouest, à Trois-Rivières.

«Je vais expliquer mon cheminement depuis le 29 juillet 2004, soit cette date qui a changé ma vie. Je vais résumer les échecs auxquels j’ai fait face et les décisions que j’ai dû prendre. Je veux expliquer comment je m’en suis sorti, comment je veux m’impliquer dans le bénévolat et créer des évènements avec des personnes à mobilité réduite», a résumé le jeune homme de 23 ans.

Chantal Brisson, responsable de Tel-Écoute Trois-Rivières, l’a choisi parce que son vécu est très inspirant.

«Malyk est impliqué à la Popotte roulante avec nous (au Centre d’action bénévole (CAB) Laviolette). L’important, si on veut donner, c’est aussi de s’écouter. Malyk a dû s’écouter lorsqu’est venu le temps de prendre la décision de se faire amputer le pied», lance-t-elle.

«Il répète toujours que la vie ne s’arrête pas là et c’est vrai. C’est un exemple de résilience et de persévérance alors c’est là que ça fait un lien avec Tel-Écoute. On a beaucoup de défis à relever dans la vie et Malyk a cette joie de vivre. Il donne l’espoir de ne pas s’arrêter et de voir qu’au-delà de nos difficultés, il y a du beau et du bon. Il a beaucoup à partager de son vécu et de sa sagesse par rapport à l’événement qu’il a vécu. C’est un lien important avec Tel écoute.»

Le clown humanitaire, Guillaume Vermette, est également impliqué, lui qui occupe le rôle de porte-parole de Tel-Écoute Trois-Rivières depuis maintenant cinq ans. D’ailleurs, Tel-Écoute Trois-Rivières célèbre actuellement ses 45 ans de création.

Les 21 autres centres d’écoute de l’Association des centres d’écoute téléphonique du Québec (ACETDQ) organiseront aussi des activités dans les autres régions du Québec avec Florence K à titre de porte-parole.

Aussi à lie : https://www.lhebdojournal.com/un-pied-en-moins-mais-un-coeur-gros-comme-la-terre/

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de