STTR: un nouveau réseau pour répondre aux besoins

Photo de Marie-Eve B. Alarie
Par Marie-Eve B. Alarie
STTR: un nouveau réseau pour répondre aux besoins
Guy de Montigny, directeur général de la STTR (Photo : Marie-Eve Alarie)

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) implante un nouveau réseau de transport qui sera pleinement opérationnel à compter du 7 juillet prochain.

Nouveaux arrêts d’autobus, des trajets plus courts et plus efficaces et une meilleure desserte des nouveaux quartiers figurent parmi les améliorations du réseau d’autobus.

«Le réseau actuel a atteint sa maturité, en raison de l’achalandage qui stagne depuis quelques années. Il y a parfois du retard au niveau des heures de pointe. Chaque fois qu’il y avait un retard sur une ligne, ça en occasionnait sur l’ensemble du réseau. Il y avait aussi de longues boucles, des lignes superposées et plusieurs autres détails qui ont été mentionnés par les citoyens et la clientèle lors des consultations publiques», explique  Guy de Montigny, directeur général de la STTR.

Les lignes de transport ont été modifiées pour favoriser une meilleure desserte du Carrefour du Savoir que forment l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), le CHAUR et le Cégep de Trois-Rivières, ainsi que le centre-ville et la zone commerciale des Forges.

À Pointe-du-Lac, les changements apportés permettront des gains importants de rapidité, passant presque du simple au double. Par exemple, un trajet de 50 minutes prendra dorénavant 30 minutes dans un axe direct. Même chose pour le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap, tandis qu’un lien direct a été établi entre le haut du Cap-de-la-Madeleine vers le centre-ville. Cela permettra aux usagers de se rendre au centre-ville en près de 10 minutes, plutôt que d’avoir à passer par le terminus Fusey.

30%

Autobus hybrides dans la flotte d’autobus de la STTR. L’organisation vise une flotte 100% électrique pour 2025.

Les cassures de service dans les secteurs périurbains n’existeront plus, de sorte que le service sera offert en continu dans les secteurs de Pointe-du-Lac, Saint-Louis-de-France et Sainte-Marthe-du-Cap.

«En plus des consultations sous différentes formes, le nouveau réseau privilégie la desserte des principaux générateurs de déplacement de notre communauté tels que mentionnées dans l’enquête Origine/Destination. Cette orientation permet de répondre aux besoins actuels et futurs de la clientèle et des citoyens dans les secteurs visés et par le fait même d’augmenter la part modale en transport actif. Ce sont de gros changements», indique M. de Montigny.

Par ailleurs, dans l’objectif d’avoir un terminus dans le Carrefour du Savoir, le terminus du centre Les Rivières sera déplacé du côté de l’UQTR. Il s’agira d’un terminus sur rue, face aux Cubes, avec des carrefours giratoires à l’ouest et à l’est de l’artère. Les travaux s’amorcent d’ailleurs cette semaine. Cela a nécessité un investissement de près de 1,5 M$. Ce nouveau terminus devrait être disponible vers le 20 juillet.

«C’est un réseau intéressant et moderne qui rencontre les besoins de déplacement. On fait aussi une incursion à l’ouest de Saint-Jean, dans le secteur de la rue Hamelin et il y aura une desserte du District 55. Sur le plan budgétaire, ces changements ont été faits avec une réallocation des ressources. On a le même temps de service, soit 140 000 heures, mais ce sera plus efficace», précise M. de Montigny.

Ce dernier espère voir l’achalandage augmenter graduellement. Présentement, ce sont 3% de l’ensemble des déplacements sur le territoire qui sont faits par les autobus de la STTR.

Tous les détails du nouveau réseau de la STTR sont disponibles au www.sttr.qc.ca/prochainpassage. Des mises à jour seront effectuées concernant le transport scolaire, durant l’été.

Par ailleurs, des agents facilitateurs seront présents dans les terminus lors de la mise en place du nouveau réseau dans le but d’orienter et d’informer les usagers qui en auront besoin.

Trois soirées d’information seront tenues en juin afin de présenter le plan de transport et répondre aux questions des citoyens:

  • 16 juin, 13h: siège social de la STTR (2000, rue Bellefeuille)
  • 17 juin, 18h30: Centre communautaire de loisirs Jean-Noël Trudel (55, rue Mercier)
  • 18 juin, 18h30: Pavillon communautaire du secteur Trois-Rivières Ouest (350, côte Richelieu)

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires