Startups à l’avant-garde recherchées

Startups à l’avant-garde recherchées

Martin Lessard, directeur général du MT Lab

Crédit photo : Photo Marie-Eve Alarie

INNOVATION. Dans le cadre de son deuxième appel de candidatures, l’incubateur MT Lab, basé à Montréal, invite les startups de la région et du Québec en entier à soumettre leurs solutions innovantes pour résoudre les défis de l’industrie du tourisme, de la culture ou du divertissement.

Les jeunes entreprises sélectionnées bénéficieront d’un accompagnement d’un an par le biais d’un programme de maillage d’affaires avec de grands décideurs de l’industrie afin de favoriser leur croissance.

«La Mauricie regorge de jeunes entreprises avec des idées nouvelles et innovantes avec qui nous pourrions contribuer pour créer la synergie recherchée entre nos écosystèmes de startups respectifs. Même si nos locaux sont à Montréal, 20% des candidats et de nos incubés viennent de l’extérieur de Montréal», a souligné Martin Lessard, directeur général du MT Lab, de passage chez Innovation et Développement économique (IDÉ)  Trois-Rivières, mardi.

Le coordonnateur au tourisme chez IDÉ Trois-Rivières, Daniel Rioux, était en discussion depuis plusieurs mois avec l’équipe du MT Lab. «L’innovation est dans nos priorités. On a donc vite levé la main pour collaborer. On aime beaucoup le modèle d’affaires du MT Lab», a-t-il souligné, mentionnant qu’une entente pourrait être signée prochainement avec l’une des startups ayant participé à la première cohorte.

Mathieu Cloutier, de M Ta Région, est l’un des entrepreneurs ayant bénéficié des services de l’incubateur montréalais.

«Ça m’a donné la chance de rencontrer de gros joueurs du marché, ainsi que d’autres startups qui sont dans la même situation que moi. Une énergie incroyable se dégage du MT Lab. Ça nous a permis de développer notre produit au Québec», précise-t-il.

Sa compatriote de la startup My Smart Journey, Isabelle Lopez, a quant à elle pu développer une solution de communication en champ rapproché permettant à des organisations, comme les musées, d’installer un parcours interactif pour les visiteurs en quelques minutes seulement.

«Avec le MT Lab, on a constaté que notre idée de départ n’était pas en adéquation avec les besoins du marché. Ça nous a permis d’avoir de l’espace pour découvrir le marché. Sans ces accès privilégiés avec les partenaires, on n’aurait pas pu développer ce produit. On a pu créer des relations de confiance et enthousiastes. C’est un vrai échange et ça représente un accès incroyable au réseau touristique», a-t-elle noté.

Les startups intéressées à déposer leur candidature ont jusqu’au 29 mars pour le faire.

Poster un Commentaire

avatar