Un sans-faute pour Mikaël Zewski

Un sans-faute pour Mikaël Zewski

Mikaël Zewski s’est imposé sur Aaron Herrera, samedi, au Centre Vidéotron à Québec.

Crédit photo : Robert Lévesque - gracieuseté Groupe Yvon Michel

BOXE. Mikaël Zewski (32-1-0, 22 K.-O.) a battu le Mexicain Aaron Herrera (35-9-1, 24 K.-O.) par décision unanime des juges, samedi au Centre Videotron, à Québec.

Le Trifluvien âgé de 29 ans a ainsi défendu avec succès sa ceinture WBC Internationale des poids mi-moyens (147 lb) obtenue à Toronto en mai dernier.

Impliqué dans son 33e combat, dont son troisième de l’année 2018, Zewski a paru très à l’aise sur le ring tout au long de l’affrontement. Actif, efficace des deux mains et surtout plus rapide que son rival, l’athlète trifluvien a varié ses attaques et touché Herrera au corps et à la tête de manière régulière. Au cinquième engagement, il lui a notamment servi quelques beaux uppercuts.

Bien que Mikaël Zewski ne soit pas parvenu à arrêter Herrera avant la fin des dix rounds règlementaires comme il l’espérait, il a néanmoins dominé largement le duel et les juges lui ont donné tous les rounds avec des cartes de 100-90.

Cette victoire de Zewski signifie un pas de plus en vue de percer le top 10 de la division, alors qu’il figure au 13e rang du classement de la WBC. En effet, Aaron Herrera représentait tout un défi. S’il n’a remporté que trois de ses cinq plus récents combats, les défaites du Mexicain ont été enregistrées face à des boxeurs de l’élite mondiale, soit les anciens champions du monde Brandon Rios et Jesse Vargas.

Mikaël Zewski est en quête d’une nouvelle chance de se faire valoir sur la scène internationale. Rappelons qu’il a été dépouillé de son titre NABF le 1er mai 2015, à Las Vegas, à la suite d’une défaite par décision unanime aux mains du Russe Konstantin Ponomarev, Il figurait alors au quatrième échelon des aspirants à la couronne mondiale de Manny Pacquiao.

***

Stevenson perd sa couronne

Au cours de la soirée organisée par le promoteur Groupe Yvon Michel, le champion du monde Adonis Stevenson (29-2-1) s’est fait passer un dur K.-O. au 11e round par l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk (16-0-0). Celui-ci est ainsi devenu champion du monde WBC chez les mi-lourds.

 

Poster un Commentaire

avatar