Un 2e marathon au profit de la Fondation RSTR pour Émilie Croteau

Par Audrey Leblanc
Un 2e marathon au profit de la Fondation RSTR pour Émilie Croteau
Émilie Croteau, gérante de deux pharmacies à Trois-Rivières, va courir un 2e marathon au profit de la Fondation RSTR. (Photo : (Photo archives - Audrey Leblanc))

Émilie Croteau, gérante de deux pharmacies à Trois-Rivières, va courir un deuxième marathon au profit de la Fondation RSTR. Cette fois, ce sera pour l’achat d’un appareil destiné au service de cardiologie du CHAUR.

Après avoir participé l’an dernier au Marathon du P’tit train du Nord pour doter le service de cancérologie du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de deux échelles sur rails, Émilie Croteau se lance à nouveau dans l’aventure.

Cette année, elle le fera pour une cause qui lui est particulièrement chère. Accompagnée de son conjoint, Léo Basile, et du pharmacien Jean-François Gauthier, elle participera au Marathon du P’tit train du Nord en octobre dans le but d’amasser 15 000 $ pour contribuer à l’achat d’un appareil EPOC (système d’analyses sanguines délocalisées) pour le service de cardiologie du CHAUR.

Cet appareil permettra d’accélérer les soins prodigués aux patients pour qui chaque minute compte, et de pouvoir traiter un plus grand nombre d’entre eux lors d’un arrêt cardio-respiratoire ou lors d’interventions pour le remplacement de valves cardiaques.

« L’automne dernier, dans un court laps de temps, j’ai appris que j’étais enceinte et mon père est décédé à la suite de problèmes cardiaques, raconte-t-elle. Il souffrait d’insuffisance cardiaque depuis quelques années, mais c’était malgré tout une personne très active. Il m’a initié à plusieurs sports. »

« En septembre l’an dernier, il a fait un AVC, poursuit Émilie. Il a eu beaucoup de mal à s’en remettre avant de nous quitter quelques semaines plus tard, en novembre. C’est pour lui rendre hommage que je cours pour le service de cardiologie. De le faire pour l’achat de matériel, c’est encore plus concret et plus motivant parce que tu sais exactement que ça va aider des gens d’ici et comment ça va les aider. » 

Bien qu’il s’agisse de son sixième marathon en carrière et de son deuxième au profit de la Fondation RSTR, le défi revêt un autre niveau de difficulté cette année. « Ce sera assurément le plus difficile parce que j’ai accouché de mon premier enfant cette année, explique-t-elle. Disons que ce n’est pas toujours évident de mettre l’entraînement à l’horaire avec un bébé à la maison. Ça ne se passe pas toujours comme on le veut. J’ai dû recommencer à m’entraîner graduellement. »

Pour encourager Émilie

Ceux et celles qui désirent encourager Émilie dans son défi peuvent faire des dons dans les boîtes prévues à cet effet aux caisses des trois pharmacies Jean Coutu situées au 940 boulevard des Récollets, au 200 boulevard Sainte-Madeleine et au 200 rue Fusey à Trois-Rivières. Les gens peuvent également donner en ligne à fondationrstr.com ou par téléphone au 819 697-3333 poste 53582.

Toutes les sommes amassées demeurent dans la région et sont entièrement réservées pour l’achat de l’appareil EPOC. Des reçus à des fins fiscales sont remis sur demande.

Depuis sa création, la Fondation RSTR a investi près de 27 millions $ pour offrir de meilleurs soins de santé et pour la recherche médicale dont bénéficient les gens d’ici. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires