Tim Vanstone et Philippe Desrosiers s’occupent du Thunder

Photo de jcossette
Par jcossette
Tim Vanstone et Philippe Desrosiers s’occupent du Thunder
Au classement, Trois-Rivières gagne du terrain au quatrième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, les Mariners du Maine étant en congé. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Les Lions de Trois-Rivières disputaient ce soir leur 5e match d’une séquence de 8 en 10 jours, cette fois face au Thunder d’Adirondack. Ce fut un match très serré entre les deux équipes, comme l’avait prévu l’entraîneur-chef Éric Bélanger la veille. Les locaux ont vu Philippe Desrosiers repousser 37 rondelles, puis Tim Vanstone inscrire 3 buts, en route vers une victoire de 4 à 2.

Au classement, Trois-Rivières gagne du terrain au quatrième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, les Mariners du Maine étant en congé.

«On a vu beaucoup de fatigue et on s’y attendait, mais nous avons trouvé une façon de gagner ce soir. Vanstone, Montminy et Nellis ont de loin été le meilleur trio ce soir. Devant le filet, Phil a été très bon. Ça faisait un bout qu’il se cherchait alors une victoire comme ça va lui redonner un boost. J’ai maintenant une profondeur avec laquelle je peux jouer et ne pas surtaxer les joueurs qui jouaient trop. Ça va être simple, nous allons faire jouer ceux qui le méritent le plus. Ce soir, j’ai laissé de côté Olivier Archambault parce qu’il se doit d’être meilleur», a commenté Éric Bélanger.

«Pour ce qui est de Vanstone, je le savais lorsque je l’ai vu jouer son premier match qu’il serait un parfait troisième centre. J’aime sa façon de jouer. Il est bon aux mises en jeu, il est impliqué, il peut marquer des buts et il va dans le trafic. Il s’est même battu hier. Il fait toutes les bonnes choses.»

Coach Bélanger, qui avait retrouvé les services de William Leblanc hier, pouvait aujourd’hui compter sur le retour du Trifluvien, Alexis D’Aoust. Ce soir, c’est Vanstone qui a été la grande vedette en attaque avec ses trois buts.

«Ç’a pris du temps avant que je puisse enfin marquer et j’avais eu plusieurs échappées. Je suis bien content d’être ici et content de nos résultats même si on revenait d’un long voyage. On est dans une course aux séries et nous allons continuer de bâtir là-dessus», a-t-il témoigné, lui qui vient de terminer son stage universitaire à l’Université de Calgary.

«Il y a beaucoup de gens dans les estrades et ça fait une bonne différence de lorsque je jouais le mois dernier, devant parfois 300 spectateurs. J’adore le nouvel aréna et les joueurs m’ont vraiment bien accueilli pour me faire rapidement sentir parmi les leurs. Nous allons continuer de nous battre pour participer aux séries éliminatoires.»

En alternance devant le filet, Desrosiers amorçait le match pour les Lions. Et son vis-à-vis pour ce soir? Brandon Kasel. Ce dernier a eu à se signaler en début de match, notamment sur une échappée de Tim Vanstone. Il a non seulement bloqué son lancer préliminaire, mais également son retour.

Puis quelques secondes plus tard, le joueur de l’heure depuis son arrivée, Alexandre Fortin, en mettait plein la vue aux fans. Utilisé à court d’un homme, il a coupé la passe destinée au défenseur droit, avant de s’amener à toute vitesse en zone du Thunder. Il a débordé le défenseur devant lui avant de s’amener seul devant Kasel. Il a ensuite faufilé le disque entre les jambières du #35, alors en plein déplacement, pour ouvrir la marque 1 à 0. Il s’agissait du 6e but – en 5 matchs – de Fortin depuis son arrivée.

Pendant ce temps, Desrosiers repoussait les 13 tirs dirigés vers lui au premier vingt.

Les visiteurs ont dominé une bonne partie de la première moitié de la deuxième période, ayant gagné de la confiance à la suite du but de Patrick Grasso, survenu dans les premiers instants. Ce dernier a décoché un tir vif qui a totalement surpris Desrosiers.

Alors qu’on se dirigeait vers une égalité de 1 à 1 après 40 minutes jeu, Trey Phillips a commis un revirement couteux dans sa zone. Hayden Shaw prenait un bon tir vers Kasel, puis Tim Vanstone sautait sur le retour pour inscrire son premier but avec les Lions.

Trois-Rivières a ensuite mis la pédale douce sur la couverture de zone neutre, permettant à un Thunder de s’amener seul devant Desrosiers qui a réalisé un très bel arrêt, tout juste avant de retraiter au vestiaire sous les applaudissements de la foule et sur la chanson « You’re unbelievable! »

Le Thunder n’a rien pu faire en troisième période face à un Desrosiers très concentré. Puis avec un peu moins de 7 minutes à faire au match, Cédric Montminy et Vanstone se sont amenés à 2 contre 1. Le Capitaine y est allé d’une passe parfaite à Vanstone qui marquait dans le haut du filet, ce qui portait le pointage à 3-1.

Le Thunder va réduire l’écart en fin de match, mais Vanstone va venir compléter son tour du chapeau dans un filet désert.

3 matchs en 3 soirs

Les Lions auront congé demain avant d’entamer une séquence de trois matchs en trois soirs, vendredi, samedi et dimanche, face aux meneurs de la Division Nord, les Royals de Reading.
_____________________

Attaque menaçante?

Outre l’arrivée de Fortin et le retour de D’Aoust, le directeur général, Marc-André Bergeron, a également vu juste en Tim Vanstone, qui a amassé 8 points en 9 matchs depuis son arrivée, sans oublier l’ajout de Stefan Fournier, qui avait 20 points au compteur, en 26 matchs, avec Wichita.

Les Lions ont également un très bon apport offensif de Brandon Locke (4 points en 6 matchs), sans oublier le retour de blessure de Julien Nantel (13 points en 23 matchs).

Imaginez si ces six joueurs-là étaient complétés par William Leblanc (11 buts et 11 aides en 27 matchs), Shawn St-Amant (18 buts et 27 points en 32 matchs, Anthony Nellis (50 points), Olivier Archambault (51 points) et Cédric Montminy (17 buts et 14 aides) en séries éliminatoires?

S’ajoutent comme option les joueurs plus physiques que sont Nicolas Larivière et Jonathan Joanette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires