Temps difficiles pour le Club de trampoline Intercité

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette
Temps difficiles pour le Club de trampoline Intercité
Le Club de trampoline Intercité a été contraint de déménager quatre de ses trampolines à la Bâtisse industrielle en raison de travaux majeurs de réfection à l’Église Ste-Cécile. Photo courtoisie

Après avoir annulé ses sessions en raison de la COVID-19 au printemps dernier, le Club de trampoline Intercité de Trois-Rivières a dû faire de même avec sa session automnale 2020. Cette fois, ce sont des travaux majeurs de réfection à l’Église Ste-Cécile qui ont forcé le club trifluvien à déménager quatre de ses trampolines à la Bâtisse industrielle et la campagne de vaccination annuelle s’en vient à grands pas.

À l’heure actuelle, seuls les athlètes de niveau «Compétitif» avaient pu effectuer un retour progressif cet été avant de devoir retourner en pause du 21 août au 23 septembre. Incluant le programme sport-études, ce sont une quarantaine d’athlètes qui ont pu renouer avec le trampoline.

«Après les six semaines de retour progressif, les athlètes du secteur «Compétitif» commençaient à retrouver le niveau qu’ils avaient atteint avant l’arrivée de la COVID-19, alors c’est très dommage pour eux», confie France Bouffard, fondatrice et entraîneuse au Club de trampoline Intercité.

«Nous allons pouvoir remonter sur nos quatre trampolines dès le 23 septembre, mais on espère ensuite que les travaux de l’église seront terminés au plus tard le 2 novembre en raison de la campagne de vaccination qui s’en vient à la Bâtisse industrielle. Pour ce qui est du secteur «Récréatif», on n’a pas eu le choix d’annuler la session d’automne puisque nous ne pouvions pas l’offrir avec seulement quatre de nos neuf trampolines.»

Comme c’est le cas dans plusieurs autres sports, la pandémie affecte aussi le Club de trampoline Intercité.

«Ça fait mal financièrement parlant, mais également au niveau du recrutement. Si on regarde aussi du côté de nos jeunes entraîneurs, ils n’ont plus de travail depuis mars et ils se sont dirigés ou vont se diriger vers d’autres domaines», explique Mme Bouffard.

Le club trifluvien a mis en place un plan de relance très complet et qui respecte les mesures sanitaires imposées par la Santé publique. Pour le consulter, visitez le https://www.trampolineintercite.com/resources/relance%20trampoline.pdf.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires