Reportage-photos: Au revoir Ti-Bé !

Par Martin Sylvestre

Claude «Ti-Bé» Béchard n’est plus. L’ex-juge de ligne dans la Ligue nationale de hockey (LNH) s’est éteint le 5 juillet dernier à l’âge de 68 ans. Les obsèques de cette figure bien connue du monde du sport régional se sont tenues à la Cathédrale de Trois-Rivières en début de semaine. Plusieurs dizaines de personnes et de nombreuses personnalités ont assisté à cette cérémonie empreinte d’émotions.

Claude Béchard était apprécié de tous et c’est donc sans surprise qu’un aussi grand nombre de personnes s’est déplacé afin de lui dire un dernier au revoir. «Ça a été un gros choc d’apprendre la mort de Claude. C’était un gars qui avait un cœur énorme et il était aimé de tout le monde», raconte l’ex-hockeyeur Jean-Guy Talbot. «Avec tout ce qu’il a accompli en tant que pionnier des arbitres québécois dans la LNH, Ti-Bé devrait être admis au Temple de la renommée du hockey. Il a tellement apporté au sport et en plus c’est un gars qui a toujours été fier de ses racines. Il a eu énormément d’influence dans ma carrière», témoigne l’ancien arbitre Ron Fournier. «Claude était toujours là pour nous aider. Il n’y a pas de mots pour décrire sa grandeur», informe Denis Morel.

Sous le signe de l’émotion

Les obsèques de Claude Béchard se sont voulues sobres et empreintes d’émotions. Sa fille Joanne et son fils Daniel y sont allés de vibrants témoignages tout comme Denis Morel, son ancien confrère chez les officiels de la LNH. «Je le remercie de m’avoir transmis la passion du sport», a souligné son fils Daniel, qui arbitre dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Un homme polyvalent

Depuis quelques années, celui qui œuvrait comme préposé au départ au Club de golf Métabéroutin assouvissait de façon conjointe sa deuxième passion. Moins d’une semaine avant son décès, Claude Béchard avait offert une prestation à l’International de l’Art vocal avec la troupe VoxArt. Il laisse dans le deuil son épouse Madeleine, ses enfants Joanne et Daniel ainsi que ses petits-enfants Alexandre, Tristan et Matis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires