Raphaël Kiopini vise le Top-5 au championnat 

Photo de jcossette
Par jcossette
Raphaël Kiopini vise le Top-5 au championnat 
Le jeune espoir vise un objectif réaliste pour cette première saison avec le Major Tour, soit de terminer dans le TOP-5 au championnat. (Photo : courtoisie)

Après une pause de quatre mois sans avoir touché au volant de sa Formule 2000, Raphaël Kiopini se dit confiant pour sa première saison à temps plein au sud de la Frontière. Il s’agira pour lui d’un premier championnat en carrière.

« La stratégie est simple, je vise la constance », lance le jeune pilote de 21 ans. « Les trois podiums au niveau régional, en octobre dernier, ont démontré que nous sommes en mesure de compétitionner aux nationaux cette saison. Je suis très confiant d’être parmi le Top-6 lors des épreuves. C’est réaliste! »

Le Trifluvien d’adoption demeura en Virginie pour la majorité de sa saison. Non seulement il réalisera un vieux rêve, mais ce sera une expérience qu’il sera très loin d’oublier. Les premières séances d’essais sont prévues dans deux semaines, au Summit Point Raceway, avant de reprendre la route vers le Virginia International Raceway où il participera aux deux premières courses du SCCA US Major Tour, du 8 au 10 avril.

« Je vais rester en Virginie pour six semaines puisque la moitié du championnat se déroule là-bas. C’est beaucoup plus avantageux que de parcourir 2500 kilomètres chaque week-end. De plus, ça me permet d’avoir plus de temps de piste en semaine. Je dois faire la planification de A à Z et ça demande beaucoup de temps, mais je la fais avec passion et avec le plus grand des sourires », ajoute-t-il.

Rappelons qu’en partenariat avec les Huiles Motul et Les Planchers de Bois-Franc Wickham, le natif de Saint-François-du-Lac participera aux Nationaux Américains en Formule 2000, soit les 12 épreuves du SCCA US Major Tour. Avec un châssis plus âgé que ses compétiteurs américains, le jeune homme sera le seul à utiliser un moteur Ford Pinto 2L, qui demeure légal pour le championnat et beaucoup moins dispendieux. La majorité des écuries auront en main des moteurs Ford Zetec qui développe environ 5 à 15 HP de plus que le Pinto 2L. 

Kiopini reste tout de même confiant qu’il peut causer la surprise en fin d’épreuve. « Je crois qu’en séance de qualifications, on n’y verra pas une très grande différence sur la grille de départ. Par contre, en fin d’épreuve, ça risque d’être très différent.  Nous avons amené de nouveaux ajustements à la voiture cet hiver pour accommoder le moteur que nous avons en main. Nous allons être en bonne posture pour tous les circuits techniques du championnat. » 

Le jeune espoir vise un objectif réaliste pour cette première saison avec le Major Tour, soit de terminer dans le TOP-5 au championnat de conférence afin de se qualifier pour le SCCA Runoffs qui aura lieu en octobre prochain. Il pourrait devenir le premier Canadien depuis Claude Bourbonnais, en 1988, à mettre la main sur le championnat de saison.

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires