Place à la nouvelle ère des Lions

Les Lions de Trois-Rivières sont de retour pour une troisième saison et les trois principaux visages de l’an #1, soit Marc-André Bergeron, Éric Bélanger et Pascal Rhéaume, ont maintenant quitté l’organisation. N’ayez crainte, Ron Choules possède beaucoup d’expérience à titre d’entraîneur et il entrevoit la saison d’un très bon œil.

En attaque, les Lions peuvent compter sur le retour du capitaine, Cédric Montminy. Le recordman de l’équipe pour le nombre de buts en une saison (avec 26), Anthony Beauregard, est aussi de retour, tout comme Nicolas Guay et Nicolas Larivière. Trois-Rivières a également ajouté de la profondeur en attaque avec Matthew Boucher, Nolan Yaremko et Jakov Novak. Après avoir joué un an en Idaho, Justin Ducharme est rentré au bercail. Ce dernier avait inscrit 11 buts et 25 points en 35 parties lors de la saison #1.

Parmi les départs, on ne peut passer ceux de Brett Stapley et Ryan Francis. Le premier s’était payé le premier rang des pointeurs des Lions avec 52. Au total, il avait amassé 41 aides. Le deuxième avait inscrit 23 buts, en plus d’amasser 24 passes, en 57 parties.

Derrière, les Lions auront un tout nouveau visage. Ils ont mis sous contrat Markuss Komuls, Brycen Martin et Noah Laaouan. On retrouve aussi John Parker-Jones, Éric Hjorth, Chris Ortiz et l’ancien Estacades de Trois-Rivières, Miguel Tourigny. Seul Parker-Jones et Komuls ont déjà endossé le chandail bleu-blanc-gris pendant 11 rencontres.

Nouveauté aussi devant le filet alors que Zachary Bouthillier, ancien Cataractes, et Joe Vrbetic, se partageront le travail en début de saison. « Ils vont faire un bon travail! Joe (Vrbetic) a travaillé fort et il travaille beaucoup avec Alex Cousineau (Assistant directeur-général et Entraîneur des gardiens de but). Ils se connaissent depuis l’an dernier et il a bien fait avec les Lions », lance-t-il.

« Pour ce qui est de Zack (Bouthillier), je l’ai connu parce que j’étais là avec lui avec Shawinigan il y a cinq ans. Il a très bien fait au camp. Il a forcé notre main pour lui faire une place et il c’est lui qui a gagné le poste. »

Les attentes seront plus élevées cette saison à Trois-Rivières puisque l’équipe a pris le 14e rang de 15 la saison dernière avec une mince récolte de 29 victoires en 72 matchs. « On va avoir un club avec beaucoup de vitesse et d’habiletés offensives. On va travailler fort et on va essayer de pousser nos gars à un autre niveau. Ils ont tous un talent, mais selon certaines situations, ils doivent être meilleurs. De jouer très bien dans les trois zones, ça va nous aider c’est certain. De mon côté, je n’étais pas ici l’an dernier alors pour moi, le but c’est de faire les séries. Lorsque tu fais les séries, tu ne sais jamais ce qui ne peut se passer ensuite », a-t-il témoigné.

« J’ai mis l’emphase sur tout ce qui se passe dans le monde aujourd’hui, comme la COVID-19, la guerre et les feux de forêt, en leur disant d’avoir du plaisir à faire ce que vous faites parce que vous êtes chanceux de pouvoir le faire. Ayez le sourire sur la glace, travaillez fort et tout va bien aller. »

À domicile vendredi                        

Les Lions n’ont pas tardé avant de se mettre en marche. Vendredi, lors du match d’ouverture, ils ont fait plaisir aux 3771 partisans présents en se sauvant avec la victoire en troisième période, 4 à 2. Le lendemain, ils étaient du côté du Maine où ils ont signé un gain de 4 à 1 cette fois. Puis dimanche, ils ont complété un week-end parfait en battant Worcester 4 à 2. Personne n’avait trouvé le fond du filet à mi-match avant que Justin Ducharme et Matthew Boucher inscrivent deux buts en moins de deux minutes. Anthony Repaci a ensuite réduit l’écart pour les locaux, mais Jakov Novak redonnait une priorité de deux buts aux Lions avant la fin de l’engagement. Cédric Montminy fut le seul buteur au dernier tiers, tandis que Zachary Bouthillier remportait son premier départ avec les Lions en repoussant 11 tirs en troisième période.

La défensive a fait du bon travail jusqu’à présent, tout comme Bouthillier et Joe Vrbetic devant le filet. Les Lions n’ont donné que cinq buts en trois parties. Comme ce fut le cas le week-end dernier, les Lions seront sur la route ce week-end. Ils disputeront deux rencontres du côté de Reading, soit samedi, dès 19h, et dimanche, dès 15h.