Patrick Charlebois survole le désert

Photo de jcossette
Par jcossette
Patrick Charlebois survole le désert
Le Trifluvien a littéralement dominé sa course en l'emportant par quelque 90 minutes sur son plus proche rival. (Photo : via Facebook - Patrick Charlebois)

En juillet dernier, le cancer a emporté deux amis de l’athlète trifluvien Patrick Charlebois, et ce, à 24 heures d’intervalle. De nature proactive, il a choisi d’amasser des fonds pour la Société de recherche sur le cancer (SRC), en parallèle de son prochain défi qu’était le Volcano Marathon. Le Trifluvien a littéralement dominé cette course en l’emportant par quelque 90 minutes sur son plus proche rival.

En plus de son grand ami Jean Beauchesne, Patrick Charlebois a vu Caroline Gauthier être frappée par la maladie. Le marathonien, qui compte déjà plusieurs défis de taille à son actif, a donc traversé le cœur du désert d’Atacama, au Chili, en 4 heures et 33 minutes. Le deuxième homme à franchir la ligne l’arrivée l’a fait en 6 heures et 02 minutes. Il s’agit de l’Américain JP Caudill.

Patrick courait à plus de 4000 mètres d’altitude, ce qui lui a conféré de bons maux de tête lors des séances d’entraînement. Les températures – printanières là-bas – étaient au-dessus de la normale saisonnière, certains endroits n’ayant pas reçu de pluie depuis maintenant 1000 ans. 

« Mes amis Jean et Caroline nous ont quittés et j’ai voulu me mettre dans l’action et apporter ma contribution. L’argent amassé va servir à la recherche et c’est essentiel, car c’est ce qui permettra peut-être, un jour, de guérir complètement les personnes atteintes d’un cancer », avait-il confié avant son départ. 

Le marathonien de renom avait également jumelé son défi au mouvement des Lunettes roses. Il les avait approchés en toute humilité pour leur dire que « ça manquait un peu de gars » et c’est pourquoi il était vêtu de rose la journée du marathon. 

Le défi du Volcano Marathon s’ajoute donc à son précédent défi de sept marathons en sept jours sur sept continents, qu’il avait réalisé en 2017. Chez les dames, c’est Alicia Kletter qui a remporté la palme du Volcano Marathon avec un temps de 7 heures et 10 minutes.

–         Avec la collaboration de Stéphanie Paradis

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires