NASCAR: Louis-Philippe Dumoulin s’amène avec un podium en poche

Jonathan Cossette

NASCAR: Louis-Philippe Dumoulin s’amène avec un podium en poche
Onzième au départ de la deuxième épreuve, le vétéran s'est battu sans relâche et s'est faufilé jusqu'au podium en raflant la troisième place. (Photo : courtoisie - Matthew Manor CSCG)

Après une saison écourtée en 2020 et plusieurs mois de délais sans possibilité de se retrouver en piste, Louis-Philippe Dumoulin était plus que déterminé à performer sur le circuit de Sunset Speedway, Innisfil, en -Ontario. Le Trifluvien est parvenu à se hisser sur le podium tout juste avant de plier bagages pour Trois-Rivières.

L’équipe #47 WeatherTech -Canada/Groupe Bellemare a travaillé sur plusieurs réglages lors de la première sortie de la nouvelle voiture et a obtenu le 7e chrono lors des essais et le 3e en qualification à 0,128 sec. de la pole.

« Nous avons fait face à un souci technique pendant les 15 premières minutes de la séance d’essais, nous laissant peu de temps en piste pour choisir les réglages adaptés. Nous avons effectué une modification majeure pour la qualification, nous permettant ainsi de positionner la voiture en troisième position pour le départ de la première course », a expliqué Louis-Philippe -Dumoulin.

Après les quelques heures de délais à cause de la pluie, c’est une course haute en action qui a été présentée, ponctuée de huit neutralisations. Le Trifluvien a usé de son expérience pour maintenir le rythme. « La voiture était sous-vireuse durant toute la course et c’était difficile. Nous avons eu de bonnes batailles et il y a eu plusieurs accrochages. La piste a peu d’adhérence et cela crée quelquefois des situations où nous devions jouer du coude », explique-t-il. L’équipe #47 a croisé le fil d’arrivée en sixième position.

C’est la jeune sensation Raphaël Lessard qui a remporté l’épreuve, devant Andrew Ranger et Alex Tagliani. Kevin Lacroix prenait le 4e rang, tandis que Marc-Antoine Camirand, de Saint-Léonard-d’Aston, terminait 7e.

Deuxième course

Onzième au départ de la deuxième épreuve, le vétéran s’est battu sans relâche et s’est faufilé jusqu’au podium en raflant la troisième place. Il a entrepris une remontée en dents de scie, oscillant entre la 10e et la 8e position. Après la relance au 84e tour, le pilotage de Dumoulin est devenu plus incisif et il a poussé sa voiture encore rapide en fin de course, en effectuant des dépassements stratégiques pour se faufiler vers le podium, une troisième place qu’il raflée avec pugnacité.

« Nous roulions à l’extérieur et tout allait bien, même si nous avons perdu quelques positions au milieu de la course, pris dans le trafic. À la fin nous nous sommes battus avec le #22. Les pneus étaient très usés, c’était glissant et nous avons réussi à terminer en troisième place », témoigne-t-il.

C’est encore une fois le jeune Lessard qui est monté sur la première marche du podium, devant DJ Kinnington. Camirand a cette fois pris le 12e rang, tandis que Ranger (111 tours de 130) et Lacroix (29 tours) ont abandonné.

Direction Trois-Rivières

Le prochain rendez-vous au calendrier est l’épreuve du Grand Prix de Trois-Rivières. Le jeune Dumoulin verra son frère aîné en piste, Jean-François. Les frères -Dumoulin avaient vécu un moment historique en 2019 en montant tous les deux sur le podium pour la première fois. Louis-Philippe avait remporté la 50e édition du Grand Prix de Trois-Rivières alors que la famille Dumoulin fêtait ses 50 ans en piste.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires