Marc-Antoine Camirand champion pour une première fois

Photo de jcossette
Par jcossette
Marc-Antoine Camirand champion pour une première fois
Marc-Antoine Camirand n'avait qu'à piloter prudemment pour sécuriser son championnat lors de la dernière épreuve de la saison, ce qu'il a fait. (Photo : courtoisie Camirand Performance)

Marc-Antoine Camirand peut dire mission accomplie alors qu’il a été sacré champion de la saison de course en NASCAR Pinty’s pour la première fois de sa carrière, succédant donc au Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin.

Camirand n’avait qu’à piloter prudemment pour sécuriser son championnat lors de la dernière épreuve de la saison, ce qu’il a fait pendant que Brandon Watson signait sa première victoire devant Donald Theetge. Kevin Lacroix est venu compléter le podium, pendant qu’il terminait en 9e place.

« On a eu une grosse victoire au Motorsport Park alors on est arrivée avec moins de pression au Delaware (Delaware Speedway). Évidemment, on ne s’en venait pas là comme figurant non plus et on voulait être compétitif. On n’avait peut-être pas la voiture pour gagner, mais on aurait pu se battre pour la troisième ou la quatrième place. J’ai eu un accrochage avec une dizaine de tours à faire, ce qui a faussé mes roues avant alors j’ai dû ralentir et laisser passer des pilotes. Je voulais juste rallier la ligne d’arrivée avec la voiture en un morceau », a-t-il témoigné.

Le départ a été retardé de plus d’une heure en raison de la pluie qui s’est invitée à la partie le temps de quelques minutes. C’est en revanche sur une piste sèche que les 250 tours se sont déroulés. L’épreuve comportant plusieurs neutralisations, Camirand a joué de prudence en piste, en route vers le championnat.

« C’est dur à croire encore aujourd’hui! J’ai le trophée devant moi et c’est dur à croire. Il y a un gros travail en arrière de ce championnat-là. C’est un travail d’équipe et on a travaillé tellement fort à la saison hivernale pour construire ces voitures-là et bâtir l’équipe. C’est moi qui conduis l’auto, mais c’est un travail d’équipe. On a vu de nouvelles équipes qui avaient besoin d’un certain temps d’adaptation et de rodage, mais on a réussi à le faire assez rapidement pour ramener le championnat. On est vraiment fier de l’équipe », témoigne-t-il.

« Même à l’entre-saison, on avait construit deux voitures neuves dans l’atelier de mon père et ce fut difficile d’obtenir les pièces pendant la pandémie. On n’était pas sûr d’avoir toutes les pièces pour le début de saison alors c’est là qu’on voit l’importance d’avoir des contacts en course automobile. J’ai des amis aux États-Unis qui m’ont aidé à trouver les morceaux pour m’aider à finir mes voitures. »

Au cours de la dernière saison morte, l’équipe Paillé course/Racing et Camirand avait mis sur pied sa toute nouvelle écurie nommée Camirand Performance. Éventuellement, il ne faudrait pas se surprendre de voir l’équipe Camirand prendre de l’expansion et placer une deuxième voiture en piste. 

« C’est le but! Maintenant, ce ne sera peut-être pas pour la saison 2023 parce qu’on veut se concentrer sur mes voitures de réserve en cas d’accident en essais ou en qualifications. On viserait donc, cet hiver, de me préparer une voiture de réserve pour les circuits ovales et une voiture pour les circuits routiers. Éventuellement, on voudrait rouler un autre pilote avec une autre voiture, mais ce serait surprenant pour 2023, pas mal plus pour 2024 », conclut-il

Louis-Philippe Dumoulin, qui compte trois championnats en NASCAR Pinty’s, cède donc le trône à Camirand, natif de Saint-Léonard-d’Aston. Au final, ce dernier aura remporté trois victoires cette saison.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires