Les Lions remportent la première manche

Photo de jcossette
Par jcossette
Les Lions remportent la première manche
Les locaux ont donné le ton au match avec trois buts au premier tiers en route vers un gain facile. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

Les Lions de Trois-Rivières étaient de retour à domicile pour y amorcer une série de deux matchs face aux Heartlanders d’Iowa, leur première visite en deux ans. Les locaux ont donné le ton au match avec trois buts au premier tiers en route vers un gain de 4 à 2 assombri par une mise en échec à l’endroit de Santino Centorame.

« Je n’avais pas vu la reprise, maintenant je l’ai vu. Bon, il était dans une position vulnérable et c’est certain qu’il ne devait pas s’attendre à la mise en échec. Maintenant, on a eu de bonnes nouvelles quand même entre la deuxième et la troisième période, de sorte que l’ambulance a été annulée. Maintenant, on verra avec les prochaines nouvelles », a d’abord lancé le pilote des Lions, Marc-André Bergeron.

« Sur la glace, je pense que nous n’avons vraiment pas joué notre meilleur match. On avait tendance à tricher offensivement, mais on a été opportuniste. Devant le filet, Desrosiers a connu un bon match alors lorsque le bonhomme avec les grosses pads fait les arrêts, ça facilite le travail de tout le monde. Pour ce qui est demain, on va voir pour  Centorame, et on va voir ce que le médecin va dire pour Pierrick Dubé qui est éligible à revenir. »

Devant le filet, Philippe Desrosiers était en quête de sa première victoire cette saison, tandis que John Parker-Jones était utilisé sur la 4e ligne, lui qui a reçu le titre de joueur du mois de novembre chez les Lions avant la rencontre.

Iowa s’est rapidement mis au travail, manquant deux bonnes occasions dès la première minute de jeu, puis touchant le poteau à la droite de Desrosiers dès la 6e minute de jeu. À la mi-période, Iowa va à nouveau menacer, se butant encore à la barre horizontale. 

Quelques instants plus tard, les Lions feront payer le prix aux visiteurs. William Leblanc va d’abord créer un revirement défensif qui va profiter à Ryan Francis. Ce dernier va aussitôt remettre la rondelle à Leblanc qui est venu couper au filet en perdant le disque, disque que Francis viendra récupérer pour ouvrir la marque alors que Trevin Kozlowski était étendu de ton son long devant sa cage.

Les Lions vont ensuite s’emparer de la zone ennemie jusqu’à ce qu’une drôle de scène ne survienne. Anthony Beauregard va contourner le filet adverse avant de tenter une remise devant. Placé devant son gardien, le défenseur Brendan Less va marquer dans son propre filet sur une réception action-réaction. Puis avec un peu plus de deux minutes à faire dans la période, Santino Centorame va prendre un tir du poignet qui pouvait sembler anodin, mais qui est venu battre Kozlowski, ce qui triplait l’avance des locaux. Pour le défenseur, il s’agissait de son premier but en carrière dans la ECHL.

Triste scène signée Sanchez

Les Lions ont repris là où ils avaient laissé au début de la période médiane. Olivier Galipeau s’est emparé de la rondelle à la ligne bleue avant de foncer vers le filet. Le #26 a glissé la rondelle entre les jambières de Kozlowski, ce qui mettait fin à sa soirée de travail, faisant place à Corbin Kaczperski.

L’entrée dans le match du nouveau cerbère a réveillé les siens. Les Lions ont laissé Alec Broetzman complètement seul dans l’enclave et le #27 s’est emparé d’un judicieux retour pour ramener l’écart à trois buts.

Les Lions s’accrochaient à cette avance, puis avec un peu plus de 6 minutes à écouler, James Sanchez a servi une solide mise en échec à Centorame non loin de la bande. Le défenseur est resté étendu sur la patinoire, sans bouger, avant que les soigneurs ne demandent aussitôt d’amener la civière. Il était conscient lors de son transport. Le troisième pointeur des Heartlanders a alors été éjecté de la rencontre, les Lions ne pouvant tirer profit d’une supériorité numérique de cinq minutes.

Au dernier tiers, il n’y a pas vraiment eu de faits saillants lors de la première moitié de l’engagement. Les visiteurs ont obtenu une attaque à cinq avec un peu plus de 8 minutes à faire, sans toutefois pouvoir capitaliser. Avec quelque trois minutes à jouer, les Lions viendront cafouiller devant leur filet. Broetzman – encore lui – va sauter sur une rondelle libre pour réduire l’écart à 4-2.
Devant son filet, Desrosiers signe donc sa première victoire de la saison avec 32 arrêts au compteur.

Pluie de toutous

Les deux équipes croiseront à nouveau le fer samedi alors que ce sera la rencontre du lancer des toutous. En effet, le premier but des Lions occasionnera une pluie de toutous sur la patinoire, eux qui seront ensuite remis auprès d’enfants dans le besoin. La partie s’amorcera dès 15h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires