Les Dumoulin poursuivent leur Course contre le cancer

Photo de jcossette
Par jcossette
Les Dumoulin poursuivent leur Course contre le cancer
Jean-François Dumoulin et Louis-Philippe Dumoulin, pilotes professionnels de NASCAR, agissent à nouveau à titre de présidents de cette importante campagne de financement. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

« La course contre le cancer » en sera à sa 7e édition, elle qui se déroulera sous le thème « Avec vous au cœur de notre action, nous aidons plus de monde, partout au Québec ». À nouveau cette année, Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin, pilotes professionnels de NASCAR, agiront à titre de présidents de cette importante campagne de financement.

Ayant comme objectif d’amasser 600 000$ en Mauricie, cette campagne appuiera la mission de la Fondation visant à mieux soutenir les programmes et les services offerts aux personnes touchées par un cancer en Mauricie, et dans l’ensemble du Québec. Bien que le taux de survie soit en augmentation chaque année au Québec, ce sont près de 58 000 diagnostics de cancer qui sont annoncés.

« C’est une belle campagne de levée de fonds et en six ans, nous approchons déjà les 100 000$. Mon frère et moi avons été touchés de près par la maladie et nous avons perdu des proches, dans la famille et chez des amis. On a encore des proches qui se battent contre la maladie également alors on est là et on revient cette année. Nous allons participer à différentes activités et nous allons également faire signer l’arrière de la voiture, cette année, en retour de contribution volontaire », a commenté Louis-Philippe Dumoulin. 

« N’oubliez pas que chaque petit don compte. Merci aux Contrebandiers d’embarquer là-dedans avec nous et on est fier d’être avec la Fondation contre le cancer. Cette année, on va le dépasser le 100 000! », a pour sa part ajouté son frère, Jean-François Dumoulin.

La Fondation offre des services axés sur les besoins et préoccupations quotidiennes des personnes touchées par le cancer. Au cœur de l’épreuve, la Fondation offre son écoute, de l’information, du réconfort, de l’accompagnement et de l’hébergement.

« Je suis heureuse de pouvoir compter sur un cabinet de campagne constitué de personnes engagées et, bien sûr, sur le soutien renouvelé de Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin, présidents de notre campagne 2022. Ça fait six ans qu’ils sont avec nous déjà et ils parlent de nous non seulement au Québec, mais partout au Canada. Cette campagne-là se fait en équipe, avec les gens d’affaires de la région également », a témoigné Luce Girard, directrice, Centre régional et Hôtellerie de la Mauricie de la Fondation québécoise du cancer. 

« Chacun d’entre nous croit qu’il est possible d’améliorer le quotidien des personnes touchées par le cancer. Pour ce faire, nous avons toutefois besoin du soutien de la population et de la communauté d’affaires. Tous doivent se sentir concernés pour que nous puissions poursuivre notre engagement envers les Mauriciennes et Mauriciens que le cancer vient ébranler. »

Grand défoulement à ma façon

Cette année, sa récolte s’amorce avec le « Grand défoulement à ma façon », une initiative de Guy Brousseau, serveur de longue date, qui a choisi de verser ses pourboires et son salaire de la soirée à la cause. Les propriétaires du restaurant Les Contrebandiers ont également adhéré à la cause et remettront un pourcentage des ventes. 

« Après une carrière de 36 ans à vous servir, le temps est venu de ranger mon tablier. Je le sais qu’on me surnomme le Dominique Michel de la restauration, mais cette fois c’est la bonne. Jeudi soir dernier était mon dernier quart de travail comme serveur et j’avais le plaisir d’être accompagné de mon éternelle complice des dernières années, ma fille Alyssa. Vous aurez l’occasion d’acheter mon dernier tablier de travail que je mettrai aux enchères », explique Guy Brousseau.

Au total, c’est un montant de 91 897$ qui a été amassé dans « La course contre le cancer » au fil des années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires