Les Aigles si près du but

Rédaction Icimédias

Les Aigles si près du but
Les Aigles de Trois-Rivières ont trouvé leur vitesse de croisière, passant du 6e au 4e rang. Mieux (Photo : courtoisie des Aigles - Oli Croteau)

Les Aigles de Trois-Rivières ont trouvé leur vitesse de croisière, passant du 6e au 4e rang. Mieux, ils sont maintenant à un seul match du troisième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires. Si les Aigles se faufilaient dans le Top-3 de la division, ça voudrait dire que les trois clubs canadiens occuperaient les rangs donnant accès à la grande danse automnale.

La meilleure attaque de la Ligue Frontière a continué sur son excellente lancée avec cinq victoires en six matchs cette semaine. Après avoir passé le balai à domicile face aux ThunderBolts de Windy City, les Aigles ont pris la route vers l’Illinois où les Slammers de Joliet où ils ont remporté deux des trois matchs de la série.

Après avoir fait près de 1 500 km en quelques heures, les Aigles ont remporté le premier match de la série contre les Slammers par la marque de 6 à 5. Osman Gutierrez était l’homme de confiance sur la butte pour Matthew Rusch et il a été intraitable, lui qui a retiré huit joueurs sur des prises en 6.1 manches de travail. Canice Ejoh s’est imposé dans la rencontre avec un triple et un point produit, en plus de voler un coup de circuit. En effet, le voltigeur de droite a réussi un petit bijou défensif en sautant pour capter la claque de Paxton Wallace de l’autre côté de la clôture. Juan Kelly, avec deux points produits, et Connor Panas, avec trois coups sûrs, se sont également illustrés durant la soirée.

Lors du deuxième match, les oiseaux n’ont pas pu répéter l’exploit de la veille alors qu’ils ont perdu 11 à 4. Puis, les Aigles ont répondu d’une belle façon en remportant le dernier duel de la série par la marque de 5 à 2. Sam Belisle-Springer a commencé le match sur le monticule pour les oiseaux. Il a été en plein contrôle du match, lui qui a donné une chance à son équipe de remporter la partie. En sept manches de travail, il n’a accordé que quatre coups sûrs et deux points, en plus de retirer quatre joueurs sur des prises. Tyler Luneke a muselé l’attaque des Slammers par la suite en n’accordant qu’un seul coup sûr. Du côté de l’attaque, Juan Kelly et Juan Santana ont été les vedettes de la soirée. Kelly a frappé un circuit et a récolté deux points produits, tandis que Santana a claqué la longue balle à deux reprises, en plus de produire trois points.

Les Aigles profitent d’une journée de congé bien méritée aujourd’hui, mais ils doivent cependant faire un peu plus de 12 heures de route pour rejoindre l’État de New York où ils disputeront une série de trois parties à Pomona, ce mardi, face aux Boulders de New York.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires