Le rallycross électrique sur glace se confirme à Trois-Rivières 

Photo de jcossette
Par jcossette
Le rallycross électrique sur glace se confirme à Trois-Rivières 
L'Hippodrome de Trois-Rivières accueillera le Nitro Rallycross Québec@GP3R cet hiver, une première compétition de rallycross électrique et à nouvelles énergies sur glace en Amérique. (Photo : Jonathan Cossette - Hebdo Journal)

L’Hippodrome de Trois-Rivières accueillera le Nitro Rallycross Québec@GP3R cet hiver, une première compétition de rallycross électrique et à nouvelles énergies sur glace en Amérique. Les pilotes de NASCAR Pinty’s de la région, Marc-Antoine Camirand, Jean-François Dumoulin et Louis-Philippe Dumoulin espèrent pouvoir y participer.

Ce sera les 20 et 21 janvier que le circuit glacé de 1,5 km aura l’occasion d’être survolé par des bolides deux fois plus puissants que ceux de la NASCAR Pinty’s. La moitié des blocs de béton servant à protéger pilotes et public sont déjà installés sur le circuit. L’organisation du Grand Prix de Trois-Rivières, qui organise l’événement, attend maintenant que le froid et la neige s’amènent pour préparer la surface glacée de plus de 50 centimètres et monter les bancs de neige qui délimiteront le tracé. 

« Ça fait quatre et cinq ans qu’on travaille là-dessus et je me souviens lors que Jean (Boulet) a été élu, le 3 octobre, j’appelais à son bureau le 4 octobre (rires). Nous allons accueillir trois séries de courses, dont les voitures FC1-X électriques de la série Nitro Rallycross et des véhicules côte-à-côte », a lancé Dominic Fugère, directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières.

En plus des FC1-X, les spectateurs pourront voir en action deux classes de véhicules qui seront propulsées par la même essence synthétique renouvelable qui a service au Défi Urbain Chevrolet lors du dernier Grand Prix de Trois-Rivières. On y verra aussi les voitures des championnats canadiens et québécois de rallye de performance et tel que mentionné précédemment, les véhicules côte-à-côte Can-Am de la série Nitro SXS. C’est d’ailleurs le jeune Grégoire Michaud, un jeune pilote québécois, qui mène le championnat Nitro SXS. 

« On est content de pouvoir annoncer le rallycross polaire, a pour sa part témoigné Jean Boulet, député de Trois-Rivières, ministre responsable de la région de la Mauricie, ministre du Travail et ministre responsable du Nord-du-Québec. Dominic (Fugère) est ce genre d’entrepreneur dont Trois-Rivières a besoin. Il faut sortir de la boîte et briser la glace et c’est ce qu’il a fait. On se retrouve avec un nouvel évènement touristique qui va encore faire rayonner Trois-Rivières à travers le monde et qui va attirer beaucoup de gens. En plus, il y aura cette compétition de gin qui encore une fois, vient démontrer un appui envers les commerçants de la région. »

En effet, quatre distilleries se feront la lutte dans une compétition qui sera jugée par un panel divisé en par égal par des pilotes, membres du public et un jury d’experts. Le gin gagnant deviendra le gin officiel lors du Grand Prix de Trois-Rivières.

Sans volant confirmé, la fierté de Saint-Léonard-D’Aston et champion 2022 de la série NASCAR Pinty’s, Marc-Antoine Camirand, a confié qu’il aimerait bien tenter l’expérience en côte-à-côte. Les frères Dumoulin et Trifluviens, Jean-François (2 fois vainqueurs à Daytona) et Louis-Philippe (3 fois champion en NASCAR Pinty’s) vont eux aussi tout mettre en œuvre pour se trouver un volant pour les 20 et 21 janvier.

Les billets pour assister au Nitro Rallycross Québec@GP3R sont en vente via le www.gp3r.com/nitro. 

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires